Livre : une vie dans le génie civil

Dans une biographie en neuf chapitres, l’auteur Valentin Ateba Abeng raconte l’œuvre passionnante de Léopold Akono Mvondo, un ingénieur hors-échelle.

Un manque de repères et de modèles pour les générations actuelles. Ce constat posé par Valentin Ateba Abeng, auteur de la biographie de Léopold Akono Mvondo, ingénieur du génie civil, le pousse il y a quelques années, à se pencher sur la vie pleine de leçons de l’homme au centre de l’ouvrage. Une carrière professionnelle rassasiée, remplie, sans discontinuité et longue de 30 ans, riche de valeurs à partager avec les autres, a inspiré cet ouvrage de 162 pages. Le choix de ce personnage central de l’œuvre s’explique dès l’avant-propos. « L’ingénieur du génie civil se présente comme un réel acteur de développement… durable, au regard de l’ampleur de ses réalisations et de son vaste champ d’action. » Un professionnel de ce secteur a le devoir, selon l’auteur, de transmettre son expérience aux nouvelles générations. 


Read also : Fête de la musique : des honneurs à Manu Dibango

Tout en rappelant la méthode utilisée – entre questionnaires et entretiens – l’auteur pose cependant la difficulté de dresser la biographie d’un homme toujours vivant, susceptible de souligner les moindres zones d’ombre de son rendu. Et pas que. « Ecrire la biographie d’un vivant, surtout quand il est encore actif, comme c’est le cas, donne toujours le sentiment d’avoir tourné la page d’un livre qui reste ouvert », confesse l’auteur. Tant qu’à faire, le risque est pris, et il se décline dans les neuf chapitres de l’ouvrage. De manière classique, le récit commence par se plonger dans l’enfance de cet ingénieur de génie civil hors-échelle, depuis sa scolarisation jusqu’au début de sa carrière. Surprise, le lecteur apprend que le génie civil n’était pas sa vocation première. Comme une pléthore de petits garçons, il se rêve pilote, avant de se raviser à cause, insolite, d’une erreur d’orthographe sur son nom inscrit dans la liste des boursiers de l’Enseignement supérieur… 


Read also : Droits d’auteurs de l’art musical : environ 1500 artistes passeront à la caisse

Seulement, l’intéressé n’est pas homme à se laisser abattre. Alors il prendra de corps cette filière de Physique-Chimie qui s’offre finalement à lui à l’Université, au point de le conduire dans cet univers du génie civil qui le définit actuellement. La bio de Léopold Akono Mvondo n’est pas, comme sa vie, un long fleuve tranquille. Le chapitre 7 en est le témoin. Il y relate un moment fébrile de son existence, un tour au Tribunal criminel spécial, en prison, et enfin une reconnaissance de la nation, jusqu’à son plus haut niveau. C’est au final une leçon de bravoure, de résilience, non sans tumultes, donnée par Valentin Ateba Abeng. L’auteur de plusieurs romans et essais publiés aux Editions Proximité, sert une leçon à suivre pour les jeunes ingénieurs de génie civil, qui comme le héros de cette biographie, sont épris d’ambition pour le développement de leur pays. 


Read also : Saison Africa 2020 : des artistes camerounais en vedettes

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category