Fêtes de fin d’année : les populations appelées à la vigilance

Hier au cours du briefing quotidien sur l’évolution de la pandémie, le Dr Alain Georges Etoundi Mballa a rappelé l’exigence des mesures barrières.

Les fêtes de fin d’année approchent à grand pas. Les célébrations de cette année se dérouleront dans un contexte marqué par la pandémie du Covid-19. Le virus étant toujours en circulation, les communautés ont été appelées à ne pas perdre de vue les dangers. Hier, lors du briefing quotidien sur l’évolution de la pandémie au Cameroun, le Dr Alain Georges Etoundi Mballa, directeur de la lutte contre la maladie, les épidémies et les pandémies au ministère de la Santé publique a une fois de plus attiré l’attention des communautés sur les risques existants. Rappelant que le respect des règles barrières demeure la meilleure façon de prévenir le virus, le responsable du Minsanté a invité les populations à ne pas abandonner ces mesures. Il rassure par ailleurs que le dispositif de riposte est toujours en éveil.


Read also : Education : de nouveaux établissements dans le secondaire

Prenant l’exemple des autres pays touchés par le Covid-19, le Dr Etundi Mballa relève que beaucoup ont revu leur manière de célébrer les fêtes cette année. Avec notamment des restrictions afin de limiter les contaminations. Et le Cameroun n’est pas en reste. Même si le pays échappe aux conséquences sévères de cette pandémie qui ralentit encore les activités dans d’autres Etats. « Chez nous, sans atteindre les chiffres alarmants, de nouveaux foyers naissent déjà dans les régions du Littoral, de l’Ouest et des cas sporadiques sont de plus en plus rapportés dans les autres régions », a relevé le Dr Etoundi Mballa. Mais la situation reste sous contrôle. 


Read also : Yaoundé : deux nouveaux cas de poliomyélite notifiés

Dans la poursuite de ses actions, le gouvernement suit et évalue les protocoles sanitaires mis en œuvre dans nombre de secteurs afin de freiner l’importation de la maladie et d’empêcher l’apparition de nouveau cas. Les contaminations actuelles étant essentiellement dues au relâchement des mesures barrières, le responsable du Minsanté invite la communauté à plus de prudence, de solidarité et de responsabilité. Alors que l’épidémie flambe à nouveau dans la plupart des pays au monde, les populations ne doivent jamais oublier le fait que la guerre contre le Covid-19 se poursuit. « Rappelons-nous que nous ne sommes pas à l’abri, soit d’une importation de cas, soit de la propagation rapide d’un foyer local. Nous devons rester vigilants », a alerté le directeur de la lutte contre la maladie, les épidémies et les pandémies. 


Read also : Entrée à la Gendarmerie nationale : ça se bouscule

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category