Concours régional « Villes propres » : les communes du Littoral en lice

Compétition lancée jeudi à Douala par le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès.

Le lundi 4 octobre 2021 à Limbe, région du Sud-Ouest, le Cameroun célèbrera la journée mondiale de l’Habitat. Le même jour où sera connu le vainqueur du concours régional « Villes propres », nouveau format de la compétition « Villes propres » lancée en août 2020 par le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès. Un premier concours dont le vainqueur, le 5 octobre dernier, était justement Limbe, l’une des villes pilotes choisies pour la joute d’hygiène et salubrité, avec Douala et Yaoundé.


Read also : Salubrité : le défi de la propreté durable

Pour le nouveau format donc, le concours régional « Villes propres », il a été lancé dans le Littoral ce 17 décembre 2020 à Douala par Célestine Ketcha Courtès dans les locaux de la mairie de la ville. Ainsi, au lieu de la seule cité économique, 2e du concours précédent grâce à la commune de Douala II, ce seront les 34 communes de la région qui vont être en lice. Il s’agira donc pour le Littoral de choisir, sur la base de critères bien définis, qui représentera la région au niveau national. Des critères relatifs au cadre de vie, à l’environnement urbain et à l’implication des parties prenantes. On a entre autres : nettoyage des rues, aménagement et embellissement, lutte contre les encombrements, marquage, entretien des voiries, gestion des déchets, mobilisation citoyenne, etc.


Read also : Bonakouamouang : deux boutiques partent en fumée

Ce dernier point de la mobilisation est, pour le Minhdu, « la pratique qui est le secret même pour garder son environnement propre. C’est-à-dire travailler avec tous les acteurs locaux, la société civile, les associations de jeunes, de femmes, les chefs de quartier, de bloc, mais surtout avec la conscience collective que notre quartier est comme notre chambre. » Le ministre a également rappelé le contexte de déroulement du concours rentrant dans le cadre de la campagne nationale d’hygiène, salubrité et embellissement des villes camerounaises. Un contexte de préparation des grands rendez-vous sportifs internationaux, notamment le championnat d’Afrique des nations de football, le CHAN 2021, qui s’ouvre le 16 janvier prochain. Et Douala est d’autant plus concernée que la ville accueille deux poules.


Read also : Douala Central prison : Minors Rejoice Over Gifts

Il est donc question de s’assurer que tout est prêt pour accueillir les délégations étrangères. A cet effet notamment, une revue des projets du ministère de l’Habitat et du Développement urbain à Douala a été présentée à l’assistance. Des chantiers sur lesquels le gouverneur du Littoral gardera un œil vigilant non seulement en sa qualité de président du comité des sites CHAN 2021/CAN 2022 pour Douala, mais aussi en tant que président régional de la campagne nationale d’hygiène et de salubrité.


Read also : Assainissement : le marché de Nyalla bientôt délocalisé

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category