Bafoussam : du sourire chez les tout-petits

Au nom de la première dame Chantal Biya, Léa Estelle Nguihe Kante leur a remis des cadeaux de Noël jeudi dernier pour passer de joyeuses fêtes de fin d’année.

Sourire aux lèvres, Léa Estelle Nguihe Kante porte un enfant dans ses bras, lui fait un câlin, et salue les autres tout-petits de l’école maternelle de Tocket II. Elle est venue une nouvelle fois en 2020, leur offrir des cadeaux pour passer de joyeuses fêtes de fin d’année. Cerise sur le gâteau, cette année, dit Léa Estelle Nguihe Kante, des cartons de savon de 300 grammes pour lutter contre la pandémie du coronavirus sont disponibles et des sacs de riz pour les maîtresses, afin qu’elles continuent de bien prendre soin des élèves.


Read also : Interview: “There Is No Risk At Any Level”

Ces scènes de vie ont été répétées jeudi dernier dans la quasi-totalité des écoles publiques maternelles visitées par l’épouse du SGA/PM, Pr Pascal Nguihe Kante. Accompagnée des épouses des autorités administratives, des délégués départementaux Mifi du Minesec et du Minedub, la donatrice a parcouru en une journée plusieurs écoles maternelles des trois arrondissements (Bafoussam I, II et III) du département de la Mifi, aux fins d’apporter du sourire aux tout-petits et à leurs encadreurs durant les fêtes de fin d’année. Cette sixième édition de la cérémonie d’arbre de Noël dans la Mifi était colorée et a permis de donner des présents (voiturettes pour garçons, poupées pour filles) à plus d’un millier d’enfants (1 110). Aucun maillon de la chaîne éducative n’a été oublié. 


Read also : Nécrologie: Jean-Vespa est mort

La donatrice a aussi sensibilisé la communauté éducative sur les dangers du Covid-19 et a exhorté les uns et les autres au respect des mesures barrières de lutte à l’instar du port systématique du masque, du lavage régulier des mains avec du savon, de l’utilisation des gels hydro-alcooliques…


Read also : Gestion des corps: Avec restrictions

Joëlle Amewe, directrice de l’école maternelle de Tocket II a dit toute sa satisfaction à la donatrice pour ce don qui booste le moral du corps enseignant et lui donne de l’engouement à poursuivre l’œuvre d’éducation des tout-petits. La directrice de l’école maternelle de Bamendzi III, Jacqueline Toukam est également émue et remercie Léa Estelle Nguihe Kante pour ce énième geste qui témoigne de sa générosité et de son grand cœur. Les enfants, eux, tenant bien leurs jouets en main, ont continué à scander le nom de la première dame.


Read also : Est: Six morts sur l'axe Bertoua-Batouri

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category