Formation des managers : la Beac se met à la page

Le top management de la Banque centrale a suivi du 14 au 16 décembre un programme certifiant de formation.

Le gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (Beac), Abbas Mahamat Tolli et ses plus proches collaborateurs, ont suivi du 14 au 16 décembre dernier, un programme certifiant de formation, fruit d'un partenariat triennal avec l'école des hautes études  commerciales (HEC) de Paris. Un programme qui court jusqu'en 2022 et qui s'ouvrira à toutes les directions de la banque centrale dans la zone Cemac. Question d'harmoniser les lignes managériales et les actions collectives initiées  par la Beac.


Read also : Corridor Douala-Bangui : le trafic peut reprendre

Trois grands axes thématiques ont été au menu de ces trois jours de renforcement de capacités. Le management au leadership et à la connaissance de soi, indispensable à l'engagement et à la performance avec des travaux et séances de coaching ; les techniques financières pour rehausser la capacité d'analyse des outils financiers et les indicateurs de risque ; et la stratégie digitale pour créer les conditions de maturité numérique des collaborateurs dans la perspective de transformation digitale et d'évitement des risques liés à la méconnaissance des processus.


Read also : Emergence : Charles Foka pour une transition énergétique

Une rencontre précédée par celle avec 40 cadres de la Beac qui ont été formés sur cinq modules liés au « parcours du manager ». Assurément un tournant dans la vie de la Beac face à la crise sanitaire et mondiale, quand on sait que l'hyper digitalisation est désormais considéré comme un véritable accélérateur des tendances, sans oublier l'explosion des données et leur besoin de traitement en temps réel. Un véritable défi pour les décideurs appelés à anticiper et prévenir les risques.


Read also : Allocation de résilience de la Banque mondiale : le Cameroun en quête d’éligibilité

Ce programme de formation qui s'inscrit dans une logique de co-production et de forte contextualisation est le fruit de la collaboration avec la direction des ressources humaines et de la formation de la Beac pour construire des parcours adaptés aux besoins et à la situation économique mondiale particulièrement tourmenté.


Read also : Association des « bayam-sellam » : un congrès extraordinaire annoncé

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category