Concurrence en zone Cemac : le Conseil communautaire en session inaugurale

La mise en œuvre de la réglementation dans l’espace économique régional était au programme des travaux récemment organisés à Douala.

La première session du Conseil communautaire de la concurrence (Ccc) de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) s’est tenue du 16 au 19 décembre dernier à Douala. Objectif général des travaux, la mise en œuvre de la réglementation sur la concurrence dans l’espace régional. De manière spécifique, il s’agit : d’acter la nomination des membres de cet organe technique de la commission de la Cemac ; d’établir son règlement intérieur; d’examiner des dossiers de projets de concentration (fusion, acquisition, prise de participation dans le capital, création de filiale commune, etc., entre entreprises) qui ont été notifiés au Ccc pour avis en vue d’une décision du président de la commission de la Cemac.


Read also : Corridor Douala-Bangui : le trafic peut reprendre

Pour Michel Niama, commissaire au marché commun de la Cemac, « l’enjeu majeur est de contribuer à la promotion de la politique de la concurrence à travers l’utilisation des instruments juridiques dont la communauté dispose, tout en garantissant l’organisation d’une concurrence loyale, d’assurer la transparence et l’équité dans les relations. Il s’agit de prévenir ou de faire cesser les comportements des entreprises visant à restreindre ou fausser le libre jeu de la concurrence sur le marché économique.» Une concurrence saine qui permet également d’assurer la protection des consommateurs. 


Read also : Emergence : Charles Foka pour une transition énergétique

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category