Usine de pied du barrage de Lom-Pangar : on accélère la cadence

Le directeur général d'Electricity Development Corporation (EDC) a effectué une visite sur le chantier le 19 décembre dernier, afin de contrôler l'avancement des travaux.

Ce samedi 19 décembre 2020 sur le site du chantier de construction de l'usine de pied du barrage de Lom-Pangar, les ouvriers s'activent, notamment pour des travaux de ferraillage et de coffrage, préparatoires au bétonnage de certaines structures. Dans le but de contrôler l'avancement de la construction de l'usine de 30 MW, le directeur général d'Electricity Development Corporation (EDC), Théodore Nsangou, s'est rendu sur le site. « Nous avons été amenés, à cause du Covid-19, à changer complètement la stratégie de réalisation de cette usine en privilégiant le génie civil. Nous allons aussi vérifier que les premiers équipements sont arrivés. Ça nous permet de voir que nous sommes toujours dans la perspective que les premiers groupes fonctionnent entre décembre 2021 et le premier trimestre 2022. Nous nous battons pour atteindre cet objectif malgré la pandémie », déclare Théodore Nsangou. Selon le top management de l'entreprise, des équipements sont déjà arrivés à Douala, tandis que d'autres sont en cours de fabrication en Chine et devraient être livrés bientôt. Globalement, le niveau d'exécution du chantier est évalué à environ 40-45%. Mais le respect des délais est davantage dans l'esprit des ingénieurs. 


Read also : Corridor Douala-Bangui : le trafic peut reprendre

La construction de la ligne de transport haute tension Lom-Pangar- Bertoua avance également. « Nous avons réalisé un certain nombre d'essais sur les pylônes qui ont été concluants. Ces pylônes ont été embarqués pour qu'au premier trimestre 2021, on commence à les monter. Les équipements du poste, les transformateurs, les disjoncteurs sont aussi en train d'être embarqués. Notre objectif est qu'au moment où l'usine arrive en fin décembre 2021, la ligne soit terminée », précise le Dg d'EDC. De même, afin de rendre l'énergie électrique disponible rapidement pour les populations de la région de l'Est, le projet d'électrification de 150 villages suit son cours parallèlement. « Tous les contrats sont signés. Les équipements sont arrivés. Les entreprises sont en train de se déployer sur le terrain. Nous travaillons pour qu'en même temps qu'on termine la ligne haute tension, on achève l'électrification des 150 villages et qu’on pose les compteurs gratuits, qui seront disponibles en février 2021», a affirmé Théodore Nsangou.


Read also : Emergence : Charles Foka pour une transition énergétique

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category