Littoral : le mini-comice a 20 ans

Agriculteurs et éleveurs à nouveau nombreux hier à ce grand rendez-vous du monde rural.

La 20e édition du mini-comice agropastoral et artisanal du Littoral s’est ouverte hier, 22 décembre 2020, à Douala. La cérémonie d’ouverture de cette plateforme de valorisation des producteurs et autres acteurs du secteur a été présidée par le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, en présence du secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Bambot Grace Annih. Les festivités ont pour cadre le club Camtel de Bépanda. Où les ménages ont largement de quoi se ravitailler jusqu’à ce mercredi, ce à moindre coût.


Read also : Projet « Filets sociaux » : 128 ménages secourus à Jebalè

Sur le site de Bépanda en effet, on trouve un peu de tout : régimes de plantains, ignames, macabo, canards, poulets, poissons frais et fumés, fruits frais, jus naturels, légumes et bien d’autres. Marinette D., restauratrice, est contente de participer à l’événement. « Le mini-comice est devenu une tradition. J’attends ce moment avec impatience chaque année, car il permet de consommer les produits issus de nos terres et d’encourager les producteurs ».


Read also : Salubrité : le défi de la propreté durable

Dans son intervention, le gouverneur de la région du Littoral a rappelé que l’agriculture représente 30% du produit intérieur brut (Pib) du Cameroun, et environ 55% des exportations. L’agriculture est également le  premier employeur du pays avec plus de 60% de la population active qui s’y investit. « L’agriculture est le secteur qui produit le plus d’effets induits sur les autres secteurs de l’économie, et participe à l’amélioration des conditions de vie des populations dans la chaîne alimentaire de notre pays », a-t-il insisté.


Read also : Bonakouamouang : deux boutiques partent en fumée

M. Ivaha Diboua a demandé aux agriculteurs et aux éleveurs de produire davantage pour assurer la sécurité alimentaire, à l’heure de la pandémie de la Covid-19, et au moment où certaines parties du pays connaissent une situation difficile. Il a aussi affirmé que le gouvernement met tout en place pour avancer dans la voie de la modernisation de notre agriculture, pour accroître la production et la productivité des petites exploitations. Tout en précisant qu’ils ont la lourde responsabilité de nourrir la métropole Douala. Pour terminer il a énuméré les projets visant à valoriser les agriculteurs au Minader. Les projets jeunes, les appuis, les conseils et les formations, pour lesquels l’Etat consent d’importants efforts financiers.


Read also : Douala Central prison : Minors Rejoice Over Gifts

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category