« Nous sortons d’une année extrêmement difficile »

Jospeh LE, président du Conseil d’administration de la Société de presse et d’Edition du Cameroun (Sopecam).

« Pour cet exercice 2021, nous avons arrêté un budget équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 14,3 milliards de F.  Nous pensons qu’avec ces ressources qu’il va faudra d’ailleurs chercher parce qu’elles ne sont pas disponibles tout de suite, la Sopecam devra mener à bien ses activités. Je voudrais surtout insister sur le fait que nous sortons d’une année 2020 extrêmement difficile avec la pandémie du Covid-19 et la conjoncture économique qui elle-même n’était pas déjà très florissante. C’est pour ça que nous avons tenu à féliciter la Direction générale et tout le personnel de la Sopecam, pour la résilience dont ils ont fait preuve. Et nous pensons que 2021 va être une année peut-être moins difficile, mais nous les avons encouragés à tenir bon et à travailler davantage pour que l’entreprise reste debout. La Sopecam n’a pas le droit d’échouer, elle n’a pas le droit de tomber, elle doit rester debout pour mener à bien ses missions régaliennes. Nous avons adopté un certain nombre de résolutions qui vont dans le sens de permettre à l’entreprise de tenir. Nous avons également tenu à dire à la Direction générale de chercher à faire plus, à chercher tous les moyens qu’il faut pour ne pas dépendre essentiellement des administrations publiques. Parce qu’au niveau du privé, il y a aussi des niches d’opportunités qu’il faut prospecter. » 


Read also : Education : de nouveaux établissements dans le secondaire

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category