Séries Tv : la recette camerounaise

Ces cinq dernières années, la production locale a considérablement augmenté.

« Madame… Monsieur », « Otage d’amour », « Habiba », « Yaoundé, capitale africaine », « Samba », « Guerre des sexes », « Divine », « Samba le général », « Quartier chaud », « Bad angel », entre autres. Les séries camerounaises inondent le petit écran. Téléspectateurs d’ici et d’ailleurs se laissent entraîner depuis plusieurs mois dans l’univers des réalisateurs locaux où suspense et frisson riment avec passion, amour, douleur, abus de confiance, trafic d’influence et meurtre. « Je n’avais aucune envie de regarder nos séries jusqu’en 2019 avec ce qui était diffusé sur une certaine chaîne locale dédiée au cinéma camerounais. Mais, en découvrant des séries comme Samba le général et Madame… Monsieur, je suis tombé des nues. Quel professionnalisme ! », s’étonne Antoine Nzibi, sériephile. 
Les téléspectateurs de Canal 2 sont au garde-à-vous devant « Samba, le général » depuis le 17 août dernier. Le scénario signé Sandrine Ngueffo conduit les amoureux du petit écran dans l’univers de Samba Diffo, un général de division assoiffé de pouvoir et d’argent. « Ce qui me touche le plus dans cette série, c’est la souffrance de Germaine, l’épouse du tout-puissant Général de Leenga. On se rend compte que les épouses des grands messieurs ne sont pas toujours heureuses », confie Agathe Ekoulè, téléspectatrice. Dans une autre série  « Samba », les femmes en revanche ont une autre mentalité. Le public de ST Afro Tv du bouquet StarTimes partage depuis le 9 juillet 2020 la vie de deux femmes de caractère qui font face au chaos de leur vie conjugale. « Samba » conduit son public dès 20h10 dans un monde où le langage de l’amour est étrange, où la réputation d’un couple exemplaire, est mise à rude épreuve.
Autre univers, celui de la « Guerre des sexes ». Ici, l’adrénaline monte et affole la Toile. Seule son affiche a suffi à bouleverser certains publics africains, à l’instar de celui du Sénégal. A tel point que la bande-annonce du feuilleton produit par Simon William Kum a été supprimée de la chaîne YouTube sénégalaise Marodi.tv, d’après le site d’informations Cinecamer. « Ceux qui ont tiré sur cette série à cause de son nom, se sont rangés après sa diffusion. Car, notre thématique principale repose sur l'égalité homme femme dans les ménages », explique son producteur S...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category