Barrage de Nachtigal, Energie, solaire : l’ambassadeur de France chez le Minee

Le ministre Gaston Eloundou Essomba et Christophe Guilhou ont évalué les différents projets de coopération bilatérale qui lient les deux pays récemment au cours d’une audience.

Parmi les secteurs d’expertise de la France au Cameroun, figure en bonne place l’hydraulique. C’est l’un des sujets majeurs qui a d’ailleurs meublé les échanges du 18 décembre dernier entre le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba et Christophe Guilhou, ambassadeur de France au Cameroun. L’échange à huis clos aura duré près d’une heure, preuve de la densité de la coopération entre le Cameroun et la France dans ce secteur. Face à la presse, Christophe Guilhou a expliqué qu’il s’agissait en réalité d’une réunion de travail qui a permis d’évoquer un certain nombre de projets bilatéraux et les moyens de les renforcer. Il s’agit notamment de la construction du barrage hydroélectrique de Nachtigal par l’entreprise Electricité de France. « Il s’est agi pour ce sujet d’évaluer l’état d’avancement des discussions », a-t-il indiqué. L’énergie solaire a également constitué un des points d’échanges. Les deux hôtes se sont penchés sur un projet en perspective à Ngaoundéré. Le troisième sujet de l’entretien a porté sur l’hydraulique. Ils se sont précisément intéressés à l’avenir de la Cameroon Water utilities (Camwater) mais surtout aux priorités de cette entreprise et ses performances. 


Read also : Transformation agricole : le Minader vante la digitalisation

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category