Budget d’investissement public : les projets sont connus

Le journal élaboré par le ministère en charge de l’Economie énumère les actions à mener grâce à une enveloppe de 1 406,5 milliards de F.

Le journal des projets est ce document qui contient la liste des projets à réaliser au cours d’un exercice sur financement du budget d’investissement public (Bip). Depuis quelques jours donc, le journal des projets 2021 est disponible. L’enveloppe du Bip pour cet exercice se chiffre à 1 406,5 milliards de F (29% du budget général), soit une augmentation de 97,7 milliards par rapport à 2020. « Le Budget d’investissement public 2021 s’inscrit dans le cadre de la poursuite de l’effort de consolidation budgétaire visant la réduction progressive du déficit budgétaire à moyen terme, malgré la forte dégradation enregistrée en 2020 du fait de la pandémie du Covid-19 », précise Alamine Ousmane Mey dans l’avant-propos de ce document. 


Read also : Autoroute Yaoundé-Douala : on prépare le raccordement à la Nationale n°3

Ainsi rajoute-t-il, le Bip 2021 aura comme priorités l’achèvement de la mise en service des grands projets d’infrastructures, la finalisation des programmes spéciaux du gouvernement (Chan 2021, la Can 2022, plan d’urgence pour l’accélération de la croissance). Il y a aussi la mise en œuvre des plans de reconstruction des régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Extrême-Nord, la réalisation des préalables à la mise en place de la couverture santé universelle et l’accélération de la décentralisation, entre autres. Pour mener à bien ce dernier chantier, « la dynamique d’accroissement des ressources transférées aux collectivités territoriales décentralisées a été maintenue en 2021. Ainsi, en marge des ressources prévues pour la mise en place des régions, le montant total des ressources d’investissement transférées aux communes est de 102 milliards de F, soit 17,7% des ressources internes ordinaires affectées au BIP 2021 », peut-on lire dans le document. Mais globalement les secteurs des infrastructures et de la production représentent 74% du Bip pour cet exercice, car constituant les principaux secteurs porteurs de croissance et d’emplois. 


Read also : Corridors routiers d’Afrique centrale : il y a du potentiel

Mais dejà, pour améliorer la performance de l’exécution du Bip (50,7% au 31 octobre 2020) le Minepat indiquait au cours de son passage devant la commission des finances et du budget à l’Assemblée nationale en décembre dernier que plusieurs mesures ont été mises sur pied. Il s’agit entre autres de la révision de la procédure d’exécution financière des fonds de contrepartie, la réduction du recours aux procédures dérogatoires, la simplification des procédures. Il faut dire que le taux de réalisation du bip 2020 au 31 octobre est de 50,70%. Il était de 88,75% en 2019. 


Read also : Electricité : des perspectives pour la Turquie

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category