Histoire de l’armée au Cameroun : le colonel Essombe Mbenda se livre

L’ouvrage écrit par cet officier supérieur, a été dédicacé le 29 décembre 2020 dernier à Yaoundé.


Read also : Cameroon-Turkey : Outgoing Ambassador Bids Farewell

106 années d’existence racontées dans un bouquin de 280 pages. « La condition militaire au Cameroun 1884-2000 », est le titre de l’ouvrage dans lequel l’histoire prograde de l’armée camerounaise est étalée. Cet ouvrage porte la signature du colonel Aaron Alain Claude Essome Mbenda, par ailleurs docteur en Histoire. La cérémonie de dédicace dudit ouvrage, publié aux Editions universitaires européennes, a eu lieu le 29 décembre 2020 à Yaoundé. C’était en présence du secrétaire général du ministère de la Défense, Saïd Kamsouloum, des officiers généraux de l’armée nationale et des enseignants d’université.


Read also : CHAN 2020 : le « merci » des volontaires à Paul Biya

Dans ce livre, l’histoire résumant les péripéties de la condition militaire au Cameroun est mise en récit. Une condition qui, d’après l’auteur, s’est améliorée et a connu des avancées significatives. « L’armée camerounaises ayant fait de fréquentes mises à jours ». Pour étayer son argumentaire, Aaron Alain Claude Essome Mbenda s’appuie sur deux ères historiques : la période du Kamerun sous protectorat allemand et celle sous la tutelle française à l’horizon 2000. Ceci, à la lumière de documents et autres vestiges historiques, minutieusement exploités. Le tout adossé sur la double expérience de fils de militaire et d’officier supérieur de l’armée en activité. Dès lors, la préface du ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, est perçue comme une caution au récit de l’auteur. Le Mindef y indique que « le style narratif est simple, alerte et agréable ». Autant que « les séquences chronologiques du texte donnent d’authentiques et émouvants clichés du quotidien du militaire camerounais. » Dans ce livre, on retrouve une mosaïque d’images, de tableaux, de graphiques, de chiffres et d’illustrations documentaires.


Read also : Bafut : le BIR reconstruit la sous-préfecture

Les deux premiers chapitres de ce livre qui en compte quatre au total, renseignent sur la fondation de l’armée camerounaise et la recherche de compétences œuvrant à son orientation. Les deux derniers quant à eux, mettent en exergue son évolution et son souci constant de s’adapter à la dynamique évolutive du monde contemporain ; sa quête du « gender equity » et sa participation au développement du pays, notamment. C’est d’ailleurs ce qu’il faut retenir de la note de lecture du professeur Philippe Blaise Essomba, enseignant d’histoire à l’Université de Yaoundé I. Pour lui, en plus de servir avec « Honneur et fidélité » l’Etat, en veillant sur la préservation de l’intégrité territoriale, à la sécurité des hommes et de leurs biens, le militaire camerounais « joue toutes les gammes et aucune activité de la vie et du développement de la nation ne lui échappe ». Voilà pourquoi selon le professeur, le Dr colonel Aaron Alain Claude Essome Mbenda, était, du fait de sa double qualité d’historien et de militaire, la personne ressource à même d’écrire, le tout premier livre qui retrace la trajectoire parcourue par « la grande muette camerounaise »


Read also : Exécutifs municipaux : un an, quel bilan

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category