Yaoundé : l’onction des chefs traditionnels

Les membres de l’Association des amis de la ville de Yaoundé ont invoqué les ancêtres, afin que le CHAN 2020 se déroule sans anicroche hier au cours d’une cérémonie.

Un moment de pure tradition et de communication africaine. Réunis sur les berges du lac municipal à Yaoundé, en compagnie de nombreux invités (chefs traditionnels, députés, maires, etc.), les membres ils ont élevé des prières en direction des ancêtres de la capitale politique. Afin que le Championnat d’Afrique des nations (CHAN Total Cameroun 2020) se déroule dans de très bonnes conditions. « Face à chaque mystique, face à chaque moment divin, face à chaque moment extraordinaire, le croyant interpelle la force de la prière. La puissance de la prière veut dire donc que chaque fois que le croyant vit des épreuves ou voit venir des moments hautement significatifs, décisifs, des phénomènes mystiques, il se met à prier pour les assumer », explique Alain Zanga, président de l’Association des amis de la ville de Yaoundé. 


Read also : Coton Sport : le come-back dans l’élite

Au cours de cette cérémonie de bénédiction d’Ongola Ewondo Betara (Yaoundé), les participants ont invoqué la puissance ancestrale pour qu’ils exorcisent le peuple de la cité capitale, ses dirigeants, et plus spécifiquement, ceux en charge de l’organisation du CHAN. Il est aussi question que ces devanciers veillent au maintien de la paix avant, pendant et après cette compétition qui va rassembler 16 équipes locales du continent. 


Read also : Election à la CAF : Yahya et Anouma présentent leurs programmes

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category