Elections à la CAF : qui sera éligible ?

La Commission de gouvernance a planché en début de semaine sur les dossiers enregistrés le 12 novembre dernier pour le poste de président notamment.

D’ici le 11 janvier au plus tard, la Confédération africaine de Football (CAF) dévoilera la liste finale des candidats éligibles aux différents scrutins de l’instance. La Commission de gouvernance de la CAF a en effet planché sur les dossiers mardi et mercredi derniers en ce qui concerne les postes de président de la CAF, de membres du Comité exécutif et de membres africains du Conseil de la FIFA.


Read also : Paix et développement: Le sport comme levier

Pour ce qui est du poste le plus en vue, cinq dossiers avaient été enregistrés au 12 novembre 2020, date limite de dépôt. Il s’agit du Malgache Ahmad Ahmad, président en exercice jusqu’à sa suspension pour cinq ans par la FIFA en novembre dernier pour des faits de mauvaise gouvernance. L’ancien président de la CAF a fait appel de cette décision au Tribunal arbitral du sport et a maintenu sa candidature à sa propre succession. On retrouvait également le Mauritanien Ahmed Yahya et le Sénégalais Augustin Senghor, présidents de leurs fédérations respectives. L’Ivoirien Jacques Anouma et le Sud-africain Patrice Motsepe ont eux été présentés par leurs fédérations.


Read also : Nanbudo Friendship Tournament: Cameroon Emerges Champions

En ce qui concerne les représentants africains au Conseil de la FIFA, deux sièges seront vacants après la fin de mandat de quatre ans du Tunisien Tarek Bouchamaoui et de l’Egyptien Hani Abou Rida. L’Algérien Kheïreddine Zetchi, le Marocain Fawzi Lekdjaa, l’Equato-Guinéen Gustavo Ndong et Hani Abou Rida, qui brigue un second mandat, ont déposé leurs dossiers. Les élections sont prévues le 12 mars prochain, en marge de la 43e assemblée générale élective de la CAF prévue au Maroc.


Read also : Eliminatoires des Jeux olympiques: Les Lionnes à Antalya

La Commission de gouvernance, une des quatre commissions indépendantes de la CAF, est composée d’avocats, à savoir Maya Boureghda (Tunisie), Monica Musonda (Zambie), Happi Dieudonné (Cameroun), Tumi Dlamini (Afrique du Sud) et Michel Brizoua-Bi (Côte d’Ivoire), le président.


Read also : Lutte: Josèphe Essombe Tiako sera à Tokyo

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category