Télécoms, éducation, électrification… : Huawei tisse sa toile au Cameroun

Plus de 15 ans que la firme Huawei, géant mondial des solutions technologiques, est installée au Cameroun. En ce début 2021, l’entreprise, qui œuvre aux côtés du gouvernement à l’amélioration de  la connectivité, à la digitalisation des administrations et l’électrification entre autres, a tenu à dresser le bilan de son action dans le pays. Ainsi, dans un entretien, DU YIN, directeur général de Huawei Cameroun, parle du déploiement de l’entreprise sur le triangle national. 


Read also : Engins de génie civil : du « Assembled in Cameroon » sur le marché

Huawei est installée au Cameroun depuis plusieurs années.  Quels sont les principaux domaines dans lesquels vous évoluez dans notre pays ?


Read also : Union économique de l’Afrique centrale : plaidoyer pour le versement de la taxe d’intégration

Huawei est présente au Cameroun depuis 2005 et nous évoluons dans plusieurs domaines comme l’innovation, la connectivité, la digitalisation des administrations, l’électrification. Nous fournissons des réseaux de tous les types, de la 2G à la 4G, adaptés au contexte géographique, local, et aux infrastructures présentes. Notre vision est d'apporter le numérique à chaque personne, foyer et organisation pour un monde intelligent et entièrement connecté et nous nous adaptons aux besoins des populations. Depuis notre arrivée au Cameroun, Huawei a réalisé plusieurs projets de construction importants. Il s'agit notamment du projet de câble sous-marin Cameroun-Brésil et des projets d'énergie solaire en milieu rural, qui ont jeté des bases solides pour le développement en profondeur du pays dans le domaine des TIC.


Read also : Promote 2021 : la 8e édition à nouveau reportée

Nous avons également des objectifs sociaux, principalement en termes d’éducation et de réduction de la fracture numérique. Afin de préparer l’avenir, il est crucial de miser sur les jeunes. Nos programmes de formation permettent aux étudiants de découvrir le monde numérique, d’être connectés, et s’ils sont intéressés pour faire carrière dans les technologies, nous les soutenons au travers de différents concours et campus Huawei. 


Read also : Engins de génie civil : une usine d’assemblage opérationnelle à Kribi

Le système camerounais offre une panoplie de formations dans le numérique. Comment Huawei complète-t-il ces mesures d’apprentissage ?


Read also : Cameroun-Allemagne : les grands projets forestiers passés en revue

Huawei mène une politique de transfert de compétences en TIC au profit de la jeunesse estudiantine camerounaise, mais aussi de nos employés, qui sont pour la plupart de locaux. En plus de nos centres de formation, nous avons lancé le programme Huawei ICT Academy afin de mettre en avant les capacités des étudiants camerounais sur le plan du digital, tout en collaborant avec quatre universités partenaires. Ces étudiants sont ensuite libres de suivre leur voie. Tous les types de carrières dans le digital sont nécessaires aujourd’hui dans la digitalisation du pays, dans tous les domaines économiques et sociaux. En 2020, Huawei a notamment recruté 18 stagiaires, dont 15 sont issus de Huawei ICT Academy ou du concours TIC de Huawei. En effet, Huawei offre une excellente plateforme de recherche et d’opportunités d’emplois pour les jeunes au Cameroun. Nous n'avons pas réduit nos investissements dans la formation des talents, ni arrêté le rythme du recrutement des talents durant la pandémie du Covid-19. 


Read also : Electricité : ces compteurs qui divisent

Comment comptez-vous pallier le manque d’infrastructures dans les zones rurales, principal obstacle de la connectivité sur le territoire camerounais ?


Read also : Compteurs : le choix est désormais possible

Huawei a mis en place plusieurs projets majeurs dans le pays. Avec tout d’abord, le projet de câble sous-marin Cameroun-Brésil, également connu sous le nom de South Atlantic Inter-Link ; un projet livré en août 2018 au gouvernement et à la population camerounaise après 14 mois de construction par Huawei. Ce projet s'étend sur 6 000 km à travers l'Atlantique. Pour la première fois, deux continents, l'Afrique et les Amériques sont entièrement reliés par leurs villes : Kribi au Cameroun et Fortaleza au Brésil. Et depuis 2005, l’entreprise a également investi dans le domaine de l'énergie solaire au Cameroun. En mars 2020, Huawei a construit un total de 350 sites solaires photovoltaïques dans les zones rurales du Cameroun, ce qui a eu un impact sur la vie de plus de 15 000 habitants. Ce projet permet à des milliers de personnes dans les zones rurales du Cameroun d'accéder à l'électricité et de créer des activités économiques génératrices de revenus. Nos efforts d’investissements devraient permettre aux zones rurales de rejoindre les réseaux, puis d’accéder au déploiement du backbone national à fibre optique. 


Read also : Microfinance : les ingrédients de la performance

En quoi Huawei a-t-elle amélioré l’utilisation des données depuis son arrivée au Cameroun ?


Read also : Bertoua : 478,9 millions de F pour le marché de Mokolo II

Huawei travaille pour fournir les meilleures solutions qui préparent le Cameroun à l’évolution technologique. Nous travaillons avec tous les partenaires possibles, les opérateurs, les gouvernements, les entreprises et la société civile. Récemment, nous avons équipé le centre de données Camtel NBN II, un data center avec un système de gestion des accès et un système de gestion d’énergie automatisé de 440kw et quatre générateurs d’électricité afin d’accélérer la connectivité de Yaoundé et du Cameroun plus généralement. Au sein de ce Data center sont hébergées les données des agences gouvernementales, des institutions éducatives, des télécoms et des institutions financières.


Read also : Entrepreneuriat jeunes : le Fonds Pierre Castel propose son appui

Comme le reste du monde, le Cameroun a été frappé par le Covid-19. Quel a été l’apport de Huawei pour soutenir les efforts des pouvoirs publics dans la prévention et la lutte contre cette pandémie ?


Read also : Développement des activités sylvico-fauniques : les acteurs accordent leurs violons

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category