CVUC : les défis du bureau du Littoral

Il a récemment reçu sa feuille de route au Cercle municipal de Bonanjo, en présence du gouverneur de la région.

Pour sa tournée de prise de contact et d'installation des bureaux régionaux des Communes et villes unies du Cameroun (Cvuc) depuis son élection comme président national de l’institution, Augustin Tamba, maire de Yaoundé VII, était à Douala ce 30 décembre, pour installer le bureau du Littoral. Occasion aussi de dérouler son plan d’action.


Read also : Salubrité : le défi de la propreté durable

Pour la circonstance, Augustin Tamba s’est montré enthousiaste et optimiste face aux nombreux défis qui pointent à l'horizon. A l'aune de la décentralisation désormais effective avec la mise en place des conseils régionaux, les maires doivent être résolument des acteurs engagés, proactifs et créatifs pour faire bouger les lignes et changer les conditions de vie des populations.


Read also : Bonakouamouang : deux boutiques partent en fumée

Avec la mise en place d'un nouvel organigramme au sein des Cvuc, c'est le début d'une ère reposant sur une stratégie adossée sur le code général des collectivités territoriales décentralisées qui entendent jouir de tout ce que prévoit la loi. Et être des maillons essentiels de la transformation et du développement du Cameroun. Les Cvuc entendent le faire par des actions visibles, avec le concours des démembrements régionaux. D'où l’appel aux maires à travailler en synergie dans la recherche des ressources alternatives, la mise sur pied de projets à forte valeur ajoutée, l'intensification de la lutte contre la misère etc. Ce qui passe aussi par le plaidoyer sur la rétrocession effective aux communes des 15% de budget, tel que prévu par le code des collectivités territoriales décentralisées.


Read also : Douala Central prison : Minors Rejoice Over Gifts

Le bureau régional du Littoral, avec à sa tête Manfred Njecacal, maire de Dibamba, a promis d’apporter toute sa contribution à la construction de Cvuc fortes, unies et œuvrant pour le bien-être des populations, leur raison d'être.


Read also : Assainissement : le marché de Nyalla bientôt délocalisé

Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, le gouverneur de la région du Littoral, s'est dit heureux d'être associé à cette cérémonie qui lui a permis de se faire une idée des Cvuc et de l'ambitieux projet porté par son bureau national. Il s'engage l'accompagner, à être un facilitateur de sa mission, et à relayer leurs préoccupations à la hiérarchie notamment sur les 15%, afin que les maires puissent vraiment jouer leur rôle, avant de souhaiter bon vent à la nouvelle équipe Cvuc du Littoral.


Read also : Motos-taxis : l’heure de l’assainissement a sonné

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category