Minusca : le Cameroun un partenaire fidèle…

Les troupes camerounaises font partie de la Mission depuis son déploiement en 2014.

Ces dernières semaines, à la faveur de la situation sécuritaire qui s’est dégradée en RCA, la Minusca est malgré elle sous le feu des projecteurs. Et au sein de la Force, le Cameroun qui compte de nombreux hommes notamment dans la composante militaire de la mission est en première ligne. Le contingent camerounais qui est basé à Bossangoa dans le Nord-Ouest du pays, veille à protéger les populations civiles conformément au mandat de la mission. Les troupes camerounaises se trouvent sur la ligne de front de Bossangoa, fief de l’ancien président centrafricain François Bozizé, qui est accusé par les autorités centrafricaines d’être à la tête des groupes armés réunis au sein du CPC et qui menacent la paix en Centrafrique depuis quelque temps.


Read also : Libya : Political Dialogue Forum Ongoing

Et en plus du contingent militaire basé à Bossangoa, le Cameroun dispose de deux unités de police constituées (FPU) à Bouar et à Bangui. Il s’agit de gendarmes qui dans le système onusien ont la responsabilité d’effectuer des missions de police. A Bangui, non loin du quartier général de la Minusca, se trouve la base d’un des FPU camerounais, qui matérialise la présence du pays au sein de mission, du moins sur le plan symbolique dans la capitale centrafricaine.  La base de l’unité de police camerounaise de Bangui dirigée par le Commandant Pantaléon Bollo est le principal point de rassemblement de l’ensemble des Camerounais de la mission.


Read also : Etats-Unis : Trump menacé de destitution

Le 1er janvier dernier, l’ambassadeur du Cameroun en République centrafricaine, Nicolas Nzoyoum y a présidé la cérémonie de remise des épaulettes aux membres des troupes qui ont eu une promotion au titre de l’année 2021 conformément à la tradition militaire. Cette cérémonie a permis à l’ensemble du contingent militaire camerounais de se retrouver et de se remobiliser autour des objectifs de sa mission en Centrafrique.


Read also : Centrafrique : des rebelles repoussés aux portes de Bangui

En ce moment, c’est le septième bataillon camerounais qui est déployé depuis le début de la crise en Centrafrique. Avec près de 1155 hommes, le Cameroun représente l’un des plus gros effectifs de la Minusca. Par le passé de 2014 à 2015, le pays a même eu l’honneur du commandement de la force. En effet, le général de division Martin Tumenta Chomu de regrettée mémoire a été le tout premier Commandant de la Minusca de septembre 2014 à novembre 2015 date de son décès.


Read also : Fight Against Piracy : Equatorial Guinea Solicits US Aid

Le Cameroun est devenu pays contributeur de troupes pour les opérations de paix en1992. Il a participé à de nombreuses missions, notamment au Cambodge, au Kosovo, à Haïti, en République démocratique du Congo, au Darfour, au Soudan, en Côte d’Ivoire, au Tchad, au Burundi et au Mali. 


Read also : Un hommage mérité

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category