Ordre des pharmaciens du Cameroun : un nouveau président élu

Dr Franck Nana a été porté par ses pairs à la tête de cette corporation samedi dernier à l’issue de l’assemblée générale élective.

Deux jours de travaux intenses pour élire les membres du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens du Cameroun. Samedi dernier, deuxième jour des assises, autour de 11h, le verdict tombe. Dr Franck Nana est le nouveau président national de cette corporation. Il a été plébiscité au terme de l’assemblée générale extraordinaire dont les travaux ont été ouverts la veille par le secrétaire général du ministère de la Santé publique (Minsanté), Pr. Louis Richard Njock. Durant son mandat de trois ans, le nouveau président sera accompagné du Dr Issa Hamadjoda, vice-président, du Dr Thomas Lapnet, secrétaire général et du Dr Hélène Som, trésorière. 


Read also : Education : de nouveaux établissements dans le secondaire

Au cours de son allocution, le Pr.  Louis Richard Njock a profité de la tribune offerte pour donner quelques recommandations au nouveau bureau. Il a aussi présenté le rôle joué par le secteur de la pharmacie dans la lutte contre la pandémie du Covid-19. Il a indiqué ensuite les attentes des différents partenaires du Minsanté, dont celles de l’Ordre des Pharmaciens, dans la mise en œuvre de la Couverture santé universelle, dès le premier trimestre de cette année. Rappelant les efforts fournis par la tutelle pour aplanir les différends et favoriser la tenue de cette assemblée qui doit s’inscrire dans une dynamique constructive, le SG du ministère de la Santé publique a précisé, à l’endroit d’une assistance jugée de plus en plus jeune, que l’Ordre des pharmaciens est une instance professionnelle qui devrait se caractériser par deux notions essentielles : éthique et déontologie. « L’Ordre des pharmaciens ne doit pas être confondu à un syndicat…Les chantiers sont immenses, les responsabilités désormais qui sont les vôtres sont immenses », va-t-il marteler.


Read also : Yaoundé : deux nouveaux cas de poliomyélite notifiés

Le président élu a placé cette élection sous le signe de la réconciliation, du rassemblement de tous les pharmaciens mais aussi de la santé des populations. « Les pharmaciens vont participer à l’éducation pharmaceutique et sanitaire, à la lutte contre la vente illicite et l’exercice illégal de la pharmacie au Cameroun. Mais surtout, nous voulons dire à nos confrères que c’est tous qu’ensemble nous irons vers de nouveaux horizons », a confié Dr Franck Nana. Après près de deux ans d’hibernation, les différentes parties en conflit ont finalement accordé leurs violons pour l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire élective réussie. Des 2000 membres de l’Ordre, plus de 900 sont à jour et ont participé au scrutin de l’élection du nouveau bureau pour lequel neuf candidatures ont été reçues au poste de président.


Read also : Entrée à la Gendarmerie nationale : ça se bouscule

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category