Conseil régional de l’Est : l’engagement de Wouamane Mbele

Le tout premier président de cette collectivité territoriale décentralisée a prêté serment le 15 janvier 2021 devant la Cour d'appel de l’Est.

Le tout premier président du Conseil régional de l’Est, Wouamane Mbele, élu le 22 décembre dernier, exerce désormais la plénitude de ses fonctions. Il prêté serment, le 15 janvier 2021. C'était dans la salle d'audience de la Cour d'appel de l’Est à Bertoua, en présence du gouverneur, Grégoire Mvongo et de personnalités politiques, religieuses, traditionnelles, amis, connaissances. Après la lecture de la demande de prestation de serment introduite par le requérant, ce dernier a ensuite été prié de sacrifier au rituel. Dans le box, face à sa conscience, devant les hommes et Dieu, la main droite levée, Wouamane Mbele prononce la formule consacrée par le Code général des collectivités territoriales décentralisées : « Je jure sur l’honneur et m’engage à servir les intérêts de la région et à remplir loyalement et fidèlement mes fonctions, sans discrimination ni favoritisme,  dans le respect de la loi et conformément aux valeurs de la démocratie, aux principes de l’unité et de l’intégrité de la République ». 


Read also : Union des populations du Cameroun: Un congrès national en vue

Un moment solennel qui a donné, un peu plus tôt, la latitude au procureur général près la Cour d'appel de dérouler son réquisitoire. Hismaïla Hamadou, magistrat hors hiérarchie, donne la signification et l’importance de l’acte dans lequel s’engage le président du Conseil régional. Il s’agit notamment d’une décision solennelle, engageant l’honneur du requérant. Cela l'oblige à ne pas trahir les institutions. Dans la suite des réquisitions, des conseils sont aussi prodigués à l'élu du jour.  La carrière professionnelle, administrative avec d'importants postes de responsabilité occupés, notamment celui de délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Bertoua, prédispose Wouamane Mbélé à réussir sa mission pendant les cinq années que va durer son mandat. Pour sa part, la présidente de la Cour d'appel de l’Est, Aleine Djessi Ndine épse  Zibi Nsoe, magistrat hors hiérarchie, a requis a placé sa réflexion sous le sceau du respect de la légalité. À la suite du mot de la présidente, la Cour a reçu le serment prêté par Wouamane Mbele en sa qualité de président du Conseil régional de l’Est et le renvoie à l’exercice de ses fonctions. 


Read also : North West: Peace-Building Prioritised

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category