Transport urbain : plus de 70 000 motos-taxis recensés

Chiffre communiqué mardi lors de la restitution du plan d’action de professionnalisation et d’assainissement du secteur par la Cud et ses partenaires

A en croire les officiels de la Communauté urbaine de Douala (Cud) et des syndicats des motos-taxis, la capitale économique totalise plus de 70 000 motos-taximen. Les mêmes sources indiquent que sur 100 véhicules, 31 sont des motos et 14 sont des motos privées. Le secteur des motos-taxis compte 14 syndicats. Nos sources indiquent aussi que 200 motos en moyenne sont achetées quotidiennement à Douala. Des données jusque-là estimatives compte tenu de la complexité du secteur. Une situation de quasi imbroglio propice au développement du banditisme dont l’une des dernières résultantes est le phénomène des microbes qui est venu s’ajouter aux traditionnels actes d’agressions…


Read also : Assainissement : le marché de Nyalla bientôt délocalisé

Face à la situation, la Cud a depuis peu décidé de mettre de l’ordre dans le secteur avec la collaboration d’acteurs des transports. Objectifs : lutter contre le désordre et la délinquance urbaine, améliorer la mobilité urbaine et la qualité de service des mototaxis ainsi que la qualité de la vie dans la ville. Pour ce faire, il est question pour la Cud, les syndicats de motos-taxis, le ministère des Transports et autres partenaires comme Moto Afrique, de professionnaliser le secteur.


Read also : Motos-taxis : l’heure de l’assainissement a sonné

Le plan d’action de professionnalisation et d’assainissement (qui va de 2021 à 2025) présenté aux acteurs impliqués dans le processus comporte divers axes. Aménagement de 24 aires de stationnement dans les encablures des grands carrefours des arrondissements continentaux du Wouri ; formation des motos-taximen pour réduire le nombre d’actes d’incivisme tout en les arrimant à la règlementation... Le plan d’action prévoit aussi la double identification numérique et visuelle des motos-taxis ainsi que le renforcement des arrêtés et autres textes règlementaires visant à terme l’amélioration de la qualité de vie dans la capitale économique.


Read also : Hôpital gynéco-obstégrique : des armes contre l’AVC

La mise en œuvre de ce plan d’action va nécessiter plus de deux milliards de F. Les travaux d’aménagement des sites de stationnement en cours sont financés par la Cud. Pour 2021, la Cud prévoit de produire 5000 chasubles destinées aux motos-taxis. Une initiative saluée par les syndicats de Douala, qui ont promis de s’impliquer pour le succès de l’opération.


Read also : Enseignement secondaire : le Minesec en inspection

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category