Bertoua : 478,9 millions de F pour le marché de Mokolo II

Le Minhdu a procédé, lundi dernier, à la pose de la première pierre du chantier de construction de l'infrastructure marchande dans la commune de Bertoua 1er.

Le ministre de l'Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Célestine Ketcha Courtès, a posé, le 18 janvier 2021, la première pierre du chantier de construction du marché de Mokolo II, future infrastructure marchande de la commune d'arrondissement de Bertoua I, dans la région de l’Est. Le Minhdu était notamment accompagné de l'ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou, du Minfopra, Joseph LE par ailleurs élite locale et du gouverneur de l'Est, Grégoire Mvongo.


Read also : Corridor Douala-Bangui : le trafic peut reprendre

Ce nouveau marché qui verra le jour dans neuf mois sera construit sur une superficie d'environ 1 500 m². Il comprend notamment un bloc administratif de 70 m², 14 blocs de 90 boutiques, quatre hangars de 108 tables, deux points d'eau, des latrines et des aires de stationnement. Le nouvel espace marchand de la commune d'arrondissement de Bertoua I est financé par l'Agence française de développement (AFD) à hauteur de près de 479 millions de F. Le projet viendra résoudre certains problèmes auxquels font face au quotidien les commerçants de Mokolo II. « Nous sommes à la merci des bandits. Il n’y a aucune sécurité là où nous vendons en ce moment. Avec le marché moderne qui prendra bientôt forme, nous pourrons vendre nos vivres en toute quiétude. Nous remercions grandement les autorités qui ont entendu nos pleurs », a déclaré Marlyse O. revendeuse au lieudit dernier poteau à Mokolo II.


Read also : Emergence : Charles Foka pour une transition énergétique

« Nous avons aujourd'hui élargi le champ de l'action de C2D capitales régionales à cette infrastructure marchande après les boutiques. Ce grand marché verra donc le jour pour aider le grand nombre de commerçants. Je me réjouis de ce que d'ici dix mois, les femmes, les jeunes, tel que le souhaite le président de la République vont exercer leur profession dans des conditions agréables leur permettant ainsi d'améliorer leurs ressources financières », a déclaré Célestine Ketcha Courtès. 


Read also : Allocation de résilience de la Banque mondiale : le Cameroun en quête d’éligibilité

Depuis sa mise en œuvre, le programme C2D Capitales régionales a contribué à changer le visage de Bertoua. « Cet investissement permettra d'améliorer le quotidien des habitants de Bertoua, des commerçants et de tous ceux qui travaillent au marché. Ce nouveau marché permettra également de donner de l'emploi à près de 350 personnes», affirme Christophe Guilhou.


Read also : Association des « bayam-sellam » : un congrès extraordinaire annoncé

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category