Libye- RD Congo : increvables Léopards

Les Congolais ont égalisé aux arrêts de jeu alors qu’ils étaient menés depuis la 5e minute par une équipe libyenne engagée.


Read also : Coton Sport : le come-back dans l’élite

Couché sur le ventre, Ahmed Abdulsalam Azzadah a du mal à se relever de la pelouse du stade de Japoma. Le gardien de but libyen n’arrive pas à réaliser ce qui vient de lui arriver. En début de soirée d’hier, alors qu’on joue les arrêts de jeu de la rencontre qui les oppose à la République démocratique du Congo (RDC), comptant pour la deuxième journée dans la poule B, il vient d’encaisser un but. Son pays menait pourtant depuis la 5e minute. A l’origine de la déstabilisation du goalkeeper libyen, une frappe sèche de Masasi Amede, qu’il n’a pas pu repousser comme c’est le cas depuis le début de ce match. La RDC revient de loin ! D’ailleurs, après les secondes de jubilation congolaise, le central malien Boubou Traore sifflera la fin du match.


Read also : Election à la CAF : Yahya et Anouma présentent leurs programmes

« C’est quelque chose d’extraordinaire quand on marque le but d’égalisation à la fin de la rencontre. Vous prenez le point alors que vous étiez partis pour une défaite. Il est vrai qu’on aurait voulu gagner ce match pour le coach Florent Ibenge et tous les autres joueurs malades, mais, c’était compliqué. On ne pouvait pas facilement accepter de perdre ce match. Le moral est bon. Il ne nous reste plus qu’à assurer la qualification », a déclaré Pamphile Mihayo, entraîneur national adjoint des Léopards locaux. Ses poulains n’ont pas réussi à transformer toutes les occasions de balles arrêtés qu’ils se sont créés. 


Read also : « Le championnat va se poursuivre sans anicroche »

Les Libyens vont ouvrir le score dès la 5e minute sur un corner. Le capitaine Muetaz Husayn donnera l’avantage à son équipe jusqu’aux arrêts de jeu. Contrairement au premier match, les Libyens n’ont pas fait montre de fébrilité lors de la deuxième mi-temps. Au contraire ! Ils se sont illustrés avec des contre-attaques, bien qu’infructueuses. « Mes joueurs ont bien joué. Ils ont montré un esprit combatif. Nous avons eu des occasions nettes de marquer le deuxième but. Malheureusement, c’est le football », a reconnu avec philosophie, Zoran Filipovic, le coach de la Libye. Son pays enregistre son deuxième match nul consécutif, comptant désormais deux points. Tandis que la RDC en compte quatre.  


Read also : Foot business : une plateforme pour attirer les investisseurs

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category