Conseil régional du Nord : Alim Boukar a prêté serment

Le président de cette collectivité territoriale décentralisée a sacrifié hier à cette obligation légale devant la Cour d’appel du Nord.

C’est désormais avec son écharpe vert-rouge-jaune enfilé en bandoulière, que le président du Conseil régional du Nord, Alim Boukar, va se présenter aux populations de cette partie du pays lors des cérémonies solennelles. Le ton a été donné hier à la salle d’audience de la Cour d’appel du Nord, lors d’une audience solennelle consacrée à la prestation de serment du président du Conseil régional du Nord. Une audience présidée par le président de cette  juridiction, Ibrahim Halidou, en présence des autorités administratives, judiciaires, municipales, politiques et traditionnelles locales. Avant que le président Alim Boukar ne prononce son serment devant la barre, le procureur général près la Cour d’appel du Nord, Clément Ndongo Mbenty, a fait ses réquisitions.  


Read also : Respect des mesures barrières : dangereuse insouciance

C’est au cours de ces réquisitions que l’on apprendra que le président du Conseil régional est né à Garoua le 18 avril 1961. Entré à l’Enam en 1991 où il sortira major de sa promotion, Alim Boukar a occupé plusieurs postes de responsabilité dans la douane camerounaise jusqu’à atteindre le rang de chef de la Brigade nationale des enquêtes (1er septembre 2008-27 février 2017). Entre-temps, il fait un break à la Camtel de décembre 1999 à mars 2005 en tant que directeur des Affaires administratives et des Ressources humaines. Sur le plan politique, le président du Conseil régional du Nord est chargé de mission N°1 de la délégation permanente du Comité central du Rdpc pour le Nord. L’exécutif sera installé ce  vendredi 22 janvier à la Salle des fêtes de la Communauté urbaine de Garoua par le gouverneur de la région du Nord, Jean Abate Edi’i.  


Read also : Retours volontaires de refugiés nigérians : le geste d'aurevoir de Paul Biya

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category