Transition au Mali : la CEDEAO veille sur le calendrier électoral

Les dirigeants de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest invitent les autorités de transition à l’organisation des élections dans 14 mois.

La situation au Mali était samedi à l’ordre du jour du 58e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) organisée en visioconférence. Après l’audition du président de transition, Bah N’Daw et la lecture du rapport de Goodluck Jonathan, médiateur en chef ouest-africain de la crise malienne, d’une voix ferme, les dirigeants ouest-africains ont invité Bamako à respecter ses engagements. Il s’agit notamment du respect scrupuleux du calendrier électoral et de la mise en place de tous les organes de la transition, de même que la dissolution du Comité national de salut public (CNSP), la junte militaire qui a renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) le 18 août 2020. Car, selon la Charte de transition malienne, « le CNSP est dissout après la mise en place des organes de transition ». 


Read also : Congo : une deuxième raffinerie en chantier

Nonobstant la désignation d’un président de transition, d’un président du Conseil national de transition (CNT), en la personne du colonel Malick Diaw, et d’un gouvernement, la junte n’a toujours pas été dissoute. Les chefs d’Etat et de gouvernement, qui soupçonnent les autorités de transition au Mali de vouloir traîner le pas, les ont exhortées à publier, dans de meilleurs délais un calendrier clair ouvrant la voie à un processus électoral devant aboutir à l’organisation des élections dans quatorze mois et à prendre un acte officiel dissolvant le CSP.  Dans une déclaration le 20 janvier 2021, le Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP), à l’origine du vaste mouvement de contestation qui a conduit au renversement d’IBK, dénonçait déjà « un processus non inclusif de révision des textes électoraux » et une volonté de verrouillage dudit processus par le gouvernement de transition. 


Read also : Covid-19 Vaccine : G7 Members Pledges Extra Funding

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category