Promote 2021 : la 8e édition à nouveau reportée

Le Salon international de l’entreprise, de la Pme et du partenariat de Yaoundé, dénommé Promote, n’aura pas lieu cette année. Prévue du 24 avril au 2 mai 2021, la 8e édition de l’évènement se tiendra plutôt en février 2022. De même que le forum de Yaoundé, une innovation devant marquer l’évènement. C’est par un communiqué que la Fondation Inter-Progress, l’organisateur, a rendu publique l’information sur le second report de ce salon. En effet, du fait de la survenue du Covid 19, l’évènement initialement prévu du 20 au 28 février de cette année avait été décalé au mois d’avril. Une décision qui, selon le communiqué, s’est appuyée sur « les rebonds spectaculaires de la pandémie et ses variantes entrainant des contraintes, désagréments et dysfonctionnements fortement préjudiciables au commerce international et à l’économie mondiale ». 


Read also : Corridor Douala-Bangui : le trafic peut reprendre

Reporté, Promote n’est pour autant pas annulé. Pour Pierre Zumbach, « c’est une occasion de renforcer l’organisation ». Au siège de la Fondation à Yaoundé vendredi dernier, le personnel s’activait derrière les machines pour certains, tandis que d’autres s’occupaient à évacuer les dossiers courants. « Nous travaillons à préparer les conditions optimales d’une édition exceptionnelle de Promote en 2022 », a déclaré le président de la Fondation dans le communiqué. L’édition qui s’est vue reportée se penchera, d’après Pierre Zumbach, sur la question de l’industrialisation du continent. D’où le thème : « l’industrialisation de l’Afrique, une clé de l’émergence du continent ». Par rapport aux articulations, « il n’y aura pas de changements majeurs », a rassuré Pierre Zumbach.


Read also : Emergence : Charles Foka pour une transition énergétique

Qu’est ce qui justifie le report de la 8e édition de Promote?


Read also : Allocation de résilience de la Banque mondiale : le Cameroun en quête d’éligibilité

C’est dans la logique des choses, avec non seulement des rebonds liés au Covid-19 dans certaines régions du monde qui sont assez graves. Ici en Afrique, ça se passe encore assez bien mais on ne sait jamais. Il y a cette incertitude nouvelle qui plane sur le débat scientifique, politique et économique. On verra ce que ça donne. Mais c’est clair que ça a l’inconvénient de laisser l’incertitude prospérer. Dans ce climat d’incertitude, nous avons contacté notre mandant qui est le gouvernement à travers le ministre du Commerce. Je rappelle que Promote est une manifestation du gouvernement dont nous sommes le mandataire pour l’organisation et l’animation. Il a lui-même consulté les instances gouvernementales notamment le Premier ministre et on a constaté que tenir Promote dans le contexte actuel était devenu impossible. C’est un salon à dimension internationale. La première proposition qu’on a faite au mandant, c’était de faire quelque chose en fin août début septembre de cette année pour ne pas laisser trop de temps. Les conseils qu’on a donnés en haut lieu, c’est qu’on risque malheureusement à cette période de devoir encore reporter et tant qu’à faire, essayons de ne pas reporter un report. Le mieux serait d’arriver au moment où les affaires reprennent. Et donc la période du 19 au 27 février 2022 au palais des congrès a été arrêtée. 


Read also : Association des « bayam-sellam » : un congrès extraordinaire annoncé

Qu’en sera-t-il des souscriptions, des activités et autres partenariats déjà contractés ? 


Read also : Infrastructures routières : les chantiers au peigne fin

Promote s’organise souvent sur deux années. Donc, on continue simplement les préparatifs. Ça devrait permettre d’affiner certains détails comme les types de partenariat avec des entreprises particulières qui souhaitent faire des débats approfondis. Donc sur ce plan-là, c’est plutôt une bonne nouvelle. On se donne un peu plus de temps. Avril c’était très court parce qu’on avait été dérangé avant par le virus. S’agissant des forums programmés dans le cadre de ce salon, ils vont se tenir. Il n’y a pas de changements. Ceux qui ne pourront pas se confirmer sur les nouvelles dates, on verra avec eux quelles sont les modalités à prendre. Nous respectons beaucoup nos participants et exposants. 


Read also : Contrebande : des ballots de pagne saisis par la douane

Quelle est l’implication d’un tel report au plan de l’image, des engagements matériels et financiers de Promote et de la Fondation en général ?


Read also : Commercialisation des engrais : 90 dossiers au scanner

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category