Extrême-Nord : le PNUD aux côtés des populations

Des kits d’insertion socioprofessionnelle d’une valeur de 150 millions F récemment offerts aux femmes et aux jeunes de la région.

« Cash for work ». C’est le nom de baptême de cette opération de dons multiples et variés que le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) vient d’offrir à 500 jeunes garçons et filles dans 10 communes de l’Extrême-Nord. Des outils qui leur permettront d’être immédiatement opérationnels sur le terrain. Ces dons présentés à la place des fêtes de Méri le 15 janvier 2021 étaient constitués de cinq tricycles, des kits pour la maçonnerie, des kits pour se lancer dans l’agriculture, des kits pour la soudure, des kits pour la bureautique, bref, des kits permettant aux bénéficiaires de mener des activités génératrices de revenus. Au total, cinq départements de l’Extrême-Nord sont concernés par cet appui du PNUD.


Read also : Education : de nouveaux établissements dans le secondaire

Il s’agit des communes de Tchatibali et de Datchéka dans le Mayo-Danay, des communes de Moulvoudaye et de Dziguilao dans le Mayo-Kani, des communes de Méri et de Gazawa dans le Diamaré, des localités de Nguétchéwé et de Mawa dans le Mayo-Tsanaga, et des localités de Kourgui et de Makoulahé dans le Mayo-Sava. Les communes dans lesquelles se trouvent les bénéficiaires ont elles aussi reçu d’importants dons de matériels d’hygiène et de salubrité. 


Read also : Yaoundé : deux nouveaux cas de poliomyélite notifiés

L’objectif de ces dons, a affirmé Alassane Ba, le représentant résident adjoint du PNUD au Cameroun, est de « renforcer la résilience des populations face à ce que le coronavirus leur a fait subir, et faciliter ainsi leur insertion économique ». Ces appuis multiformes qui ont coûté 150 millions F. L’ensemble des dons a d’abord été présenté à Méri avant de prendre les autres destinations. Hamawa Wassili, le maire de Méri a remercié le PNUD, à travers son représentant, pour le choix porté à sa commune pour abriter cette cérémonie. Avant l’étape de Méri, le PNUD a d’abord offert des équipements à un établissement de microfinance basé à Maroua le 14 janvier 2021.


Read also : Entrée à la Gendarmerie nationale : ça se bouscule

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category