Riposte dans le Littoral : deux minibus et des ordinateurs offerts

Le don de l’OMS remis ce 27 janvier servira au transport des équipes d’intervention, puis à la gestion et au traitement des données.

Deux minibus Toyota Hiace et dix ordinateurs de bureau. C’est la consistance du nouveau don de l’OMS remis à la délégation de la Santé publique du Littoral ce mercredi 27 janvier à Douala. C’était en présence du directeur de la Lutte contre la maladie, les épidémies et les pandémies au Minsanté, Dr Georges Alain Etoundi Mballa. Mais aussi du chef de cabinet du gouverneur du Littoral, Pierre Marcel Stéphane Bile, de la chargée de mission régionale Afrique centrale de l’Agence française de Développement (AFD), Lucie Thibon, entre autres.


Read also : Interview: “There Is No Risk At Any Level”

Le matériel acquis avec l’appui de l’AFD va jouer un double rôle dans la lutte contre le Covid-19 dans les neuf districts de santé les plus impactés de Douala : faciliter le déploiement des équipes d’intervention sur le terrain d’une part, et améliorer le traitement et la gestion des données d’autre part. « Ce matériel arrive à point nommé au moment où la situation regagne en ampleur. La situation sanitaire se dégrade alors que nous voulons reprendre une vie normale en allant à l’école, au stade, en reprenant nos activités socio-économiques. Il va falloir se remobiliser. Remobiliser les équipes autour du Minsanté et les autres partenaires, mais aussi remobiliser les médias », a souligné le Dr Etoundi Mballa.


Read also : Nécrologie: Jean-Vespa est mort

Le représentant pays de l’OMS, Dr Phanuel Habimana, a saisi l’occasion pour présenter le bilan du projet AFD d’appui à la décentralisation de la réponse au Covid-19. La formation et le recyclage de 31 points focaux surveillance sur la gestion des données ; 13 points focaux pour la prévention et le contrôle des infections ; 100 personnels de santé composant les 29 équipes d’investigation et d’intervention rapide dans les neuf districts de santé ciblés ; la formation de 214 agents de santé communautaires sur la sensibilisation des populations ; la recherche active des cas et le suivi des contacts… Autant de résultats obtenus par le projet depuis son démarrage en août 2020.


Read also : Gestion des corps: Avec restrictions

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category