Cameroun-Maroc : combat de Lions

La ville de Limbe sera le théâtre ce soir de l’affrontement entre deux équipes invaincues jusqu’ici et ayant récemment augmenté leur jauge de confiance.

Dans le monde animal, impossible pour deux lions de partager le même territoire. Un cliché du mode de vie des prédateurs transposé dans l’avant-match entre les Lions A’ du Cameroun et les Lions de l’Atlas A’ du Maroc. En attendant l’affrontement très attendu de ce soir dès 20h au stade Omnisports de Limbe, les deux félins se sont préparés sur des terrains de chasse différents. 


Read also : JO Tokyo 2020 : la fête malgré tout

A Limbe depuis lundi dernier, les Lions A’ a procédé hier en début de soirée à la traditionnelle mise en place tactique. Plus tard dans la soirée, la tanière a reçu la visite de Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sports et de l’Education physique. Le patron des sports porteur du stimulant message d’accompagnement et d’encouragement de la haute hiérarchie gouvernementale. Le groupe dirigé par Martin Ndtoungou Mpile respire la solidarité, la concentration et la détermination. Le redoutable fighting spirit à toutes épreuves, socle de l’intrépidité du Cameroun, devra être mis en pratique. Marquer l’adversaire sur le plan mental mais aussi dans le match athlétique, talon d’Achille du foot maghrébin. Cette âme de conquérants, ces premières individualités qui s’affirment ainsi que les lueurs de discipline collective aperçues face à la RDC sont vivement attendues pour se hisser à l’étape finale.  


Read also : Olympic Games : Team Cameroon Finalises Preparations

Ce n’est que cet après-midi que le Maroc va faire le déplacement de Limbe. La Fédération royale marocaine de football a opté pour son cadre douillet de Douala. Ceci afin d’optimiser la récupération de ses troupes qui ont joué près de 24 h après leur adversaire. Il faut dire que les Lions de l’Atlas jouent la carte de la prudence. Du respect pour le Cameroun mais pas de crainte. Selon Lhoussaine Ammouta hier en conférence d’avant-match, son groupe est prêt mentalement à honorer le football marocain. Pour cela, le technicien compte mettre l’accent sur le volet psychologique et les principaux atouts de son groupe. Confiance, entraide et maturité qui ont hissé le tenant du titre jusqu’à ce stade de la compétition. Après des débuts poussifs, le royaume chérifien a retrouvé de sa splendeur offensive lors de ses deux derniers matchs. Huit buts inscrits pour booster un moteur diesel au régime retrouvé pour la quête d’un second trophée du CHAN.


Read also : Coupe du Cameroun de goalball : promhandicam sacré

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category