Participation au développement : un nouveau cadre d’expression

Des Conseils municipaux jeunes se mettent en place à l’initiative du ministère de la Jeunesse pour permettre à cette couche sociale de contribuer à la gestion des affaires locales.

Un nouveau cadre de participation des jeunes aux affaires locales est en train d’être mis en place dans les communes du pays, à l’initiative du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec). Ceci avec la collaboration du ministère de la Décentralisation et du Développement local et de bien d’autres administrations. Il s’agit des Conseils municipaux jeunes (CMJ). Ce sont des dispositifs d’accueil et d’encadrement des 15-34 ans, afin qu’ils participent au développement local. En détail, les CMJ visent à renforcer les valeurs morales civiques et patriotiques chez les jeunes, à raffermir leurs capacités de compréhension des enjeux et défis du développement local, à améliorer leurs connaissances sur la gestion des Collectivités territoriales décentralisées ainsi que leur implication dans les chantiers du développement local. Il est également question de susciter la participation volontaire des jeunes filles, à la gestion des affaires publiques locales.


Read also : Interview: “There Is No Risk At Any Level”

Mis en place sur la base du Code général des collectivités territoriales, les Conseils municipaux jeunes sont des espaces d’apprentissage de la vie publique locale, de la culture de la paix et du vivre-ensemble harmonieux. Ils sont aussi des lieux d’autonomisation et d’engagement citoyen offerts aux jeunes dans le cadre des chantiers du développement local. En troisième lieu, ces Conseils sont des structures de motivation des jeunes autour des notions de bien public et d’intérêt général. 


Read also : Nécrologie: Jean-Vespa est mort

Ces nouveaux dispositifs ont une mission de représentativité car ils relaient les préoccupations et propositions des jeunes et favorisent le dialogue intergénérationnel, tout en améliorant l’information des jeunes. A l’heure actuelle, certaines municipalités, comme Meri dans l’Extrême-Nord, a déjà installé les Conseils municipaux jeunes. D’autres s’organisent à cet effet. Hier  à Maroua, le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, Mounouna Foutsou a rencontré plusieurs personnalités de cette région dans le cadre de la mise en œuvre de ces CMJ.


Read also : Gestion des corps: Avec restrictions

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category