Cameroun – Sri-Lanka : l’avenir ensemble

Envoyé spécial du président Gotabaya Rajapaksa, le haut-commissaire sri-lankais au Kenya, S.E Veluppillai Kananathan, a été reçu hier en audience par le président de la République, Paul Biya.

La République démocratique socialiste du Sri-Lanka, pays d’Asie du Sud, de près de 22 millions d’habitants, selon les dernières statistiques de la Banque mondiale, peut paraître éloignée géographiquement et même sur le plan des échanges avec le Cameroun. Des barrières que les deux pays entendent désormais briser. L’audience accordée hier en début d’après-midi, au Palais de l’Unité par le président de la République, Paul Biya, à S.E Veluppillai Kananathan, haut-commissaire du Sri-Lanka au Kenya devrait rentrer dans le registre de l’ouverture d’une nouvelle page de la coopération avec ce pays insulaire situé au sud de l’Inde, dans l’Océan indien. Surtout au moment où le Sri-Lanka, à en croire l’envoyé spécial du président Gotabaya Rajapaksa a décidé de se rapprocher de l’Afrique. « La priorité du gouvernement actuel dans mon pays est de travailler étroitement, sur les plans politique, économique et social avec tout le continent », a indiqué le diplomate sri-lankais à l’issue de l’audience d’une quarantaine de minutes. 


Read also : Energie : la main tendue au secteur privé

Le Sri-Lanka a déjà des relations assez poussées avec l’Afrique de l’Est, le Soudan et l’Afrique de l’Ouest, selon l’hôte du Palais de l’Unité. Interrogé sur les domaines probables de la coopération entre son pays et le Cameroun,  S.E Veluppillai Kananathan en a mentionné deux. « Nous sommes intéressés par le domaine de l’agriculture, » a-t-il fait savoir. Et sur ce plan, il précise que « le président de la République s’est d’ailleurs montré intéressé par la coopération dans ce secteur ».


Read also : Paul Biya en Europe

La coopération dans le domaine agricole devrait se faire en trois axes, de l’avis du diplomate : la production, la transformation et l’exportation. « Ceci a l’avantage de créer des emplois et rapporter des devises pour le pays », a souligné le diplomate face à la presse au perron du Palais de l’Unité. L’autre domaine d’intérêt dans le cadre de la coopération envisagée avec le Cameroun, est la production de l’énergie solaire qui devrait être injectée dans les zones rurales, notamment. Le haut-commissaire du Sri-Lanka au Kenya trouve que le Cameroun regorge de nombreux atouts dans ce domaine. Son pays voudrait travailler dans ce domaine, en coopération avec le gouvernement camerounais. L’émissaire du président sri-lankais a été accueilli à son arrivée au perron du Palais de l’Unité par le ministre, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo.


Read also : Cameroun – Congo : les adieux de l’ambassadeur au chef de l’Etat

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category