Carte jeune biométrique : les demandeurs se bousculent

Depuis mardi dernier, le stand de l’Observatoire national de la jeunesse (ONJ) intéresse de nombreux visiteurs avec ses offres et services.

C’est à un jet de pierre de l’entrée principale du Village de la jeunesse qu’est installé le stand de l’Observatoire national de jeunesse (ONJ). Dès 9h ce mercredi matin, Joseph Ndiwane, chef de département de l’information, de sensibilisation et de l’intermédiation au sein de cette structure est en poste. Sans attendre, dépliants en main, il se dirige vers les visiteurs afin de leur parler des offres et services de l’ONJ. Et l’offre qui intéresse le plus, c’est la Carte jeune biométrique. Curieux, étudiants, jeunes entrepreneurs, écoutent attentivement Monsieur Ndiwane. En moins de 30 minutes, le stand est bondé. Les programmes sont intéressants. On passe très vite de la curiosité, à la souscription. Des responsables sont sur place pour aider à souscrire. Charles M., jeune agriculteur, est assis depuis un moment et manipule son téléphone. Inscrit à l’observatoire depuis un an, il veut à présent souscrire à la Carte jeune biométrique qui selon lui, offre plusieurs avantages.  


Read also : Interview: “There Is No Risk At Any Level”

En effet, cette carte dédiée exclusivement aux 15-35 ans, avec une validité de 20 ans, offre aux jeunes des services dans des domaines divers tels que la santé, les transports, l’hébergement, l’assurance, la sécurité sociale, l’éducation, le commerce général, la formation professionnelle, banques et finances, etc.  Renouvelable tous les cinq ans, la carte est à mettre à jour chaque année. Elle est également disponible dans toutes les communes d’arrondissement et utilisable au niveau national et à l’international, en zone urbaine, rurale en mode connexion Internet et hors connexion. 


Read also : Nécrologie: Jean-Vespa est mort

Depuis le mois de juillet 2018, la carte est opérationnelle. « Il y en a qui voyagent dans le septentrion et même à l’intérieur de la ville et qui bénéficient de réductions. Il y en a qui sont allés dans des hôpitaux publics et parfois privés et qui ont bénéficié des mêmes avantages de réduction, parce qu’ils sont détenteurs de la carte », confie Monsieur Ndiwane. Les jeunes sont donc massivement appelés par le ministère de la Jeunesse et de l’Education civique à se faire enrôler afin d’obtenir leur carte jeune biométrique et bénéficier de ses avantages. Les enrôlements se font actuellement gratuitement au village de la jeunesse en moins de cinq minutes.


Read also : Gestion des corps: Avec restrictions

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category