RDC : le président du Sénat sur la sellette

Le parquet près la Cour de cassation exige la levée de l’immunité d’Alexis Thambwe Mwamba, soupçonné de détournements de deniers publics. Mais, l’accusé nie les faits.

Alexis Thambwe Mwamba est sous le coup d’une enquête judiciaire pour détournement de deniers publics. Par une correspondance du 1er février dernier, le parquet près la Cour de cassation de Kinshasa reproche au président du Sénat congolais, un proche de l’ancien président Joseph Kabila, d’avoir indûment perçu de fortes sommes d’argent destinées à l’institution qu’il dirige. « Le 6 janvier 2021, le sieur Alexis Thambwe Mwamba, président du Sénat, a tiré, pour le compte du Sénat, trois chèques d’un import respectif de 2 millions d’euros, 1 million de dollars et 1 million de francs congolais », a déclaré Victor Mumba Mukomo, procureur général près la Cour de cassation. « Qu’il plaise au bureau du Sénat d’autoriser l’instruction à charge du président du Sénat, M. Alexis Thambwe Mwamba, pour détournement des deniers publics et lui permettre ainsi de présenter ses moyens», a-t-il poursuivi. 
A l’hémicycle, le document du parquet a été salué comme du pain béni par la majorité des sénateurs. Reprochant à M. Thambwe Mwamba de ne pas avoir payé les frais de fonctionnement des commissions, d’avoir aussi distrait plus de 4 millions de dollars dans la rénovation du Sénat, sans en informer la plénière, ces derniers ont introduit des pétitions réclamant la destitution du président de la chambre haute du parlement. Les frondeurs promettent d’aller jusqu’à l’installation d’un nouveau bureau provisoire au Sénat. Mais, le bureau du Sénat estime pour sa part qu’il n’y a pas matière à autoriser l’instruction sollicitée. 
De son côté, l’accusé rejette en bloc les accusations portées contre lui et donne une autre version des faits. « Les fonds avaient été consignés parce qu’ils étaient sortis très tard de la banque, le lendemain, ils ont été ramenés ici. J’ai donné des pièces justificatives. Ces fonds sont bien entrés dans le Trésor, il n’y a pas eu de détournement de ma part », explique Alexis Thambwe Mwamba.  
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category