Don de sang : les jeunes sensibilisés

Un stand spécial est ouvert au Village de la jeunesse afin de mieux informer et inciter les personnes-cibles à s’impliquer dans cette campagne spéciale.

Il est 11h ce mercredi, au Village de la jeunesse, sis au Musée national de Yaoundé. Parmi les stands ouverts, le stand de l’association SOS don de sang. L’association y a dépêché son équipe depuis le 1er février, pour une campagne spéciale de don de sang. L’objectif : toucher les potentiels donneurs. Dépliants, cartes de donneurs, entre autres, tous les documents sont préparés pour faciliter la communication. Les curieux s’arrêtent pour en savoir un peu plus. C’est le cas d’Yves Éric Melo, étudiant. « L’initiative est louable. Si les jeunes s’intéressent vraiment, cela va résoudre d’une manière ou d’une autre, le problème du manque de banques de sang dans nos formations sanitaires », justifie-t-il. En effet, il est évident de constater que les jeunes adhèrent à l'initiative une fois qu'ils ont réponse à leurs questions. « Grâce aux informations que nous leur fournissons, ils prennent conscience de la nécessité et des avantages à s'engager pour sauver des vies. Ils s’engagent ainsi à donner de leur sang pour participer à cette noble cause », explique Cynthia Ngueng, cofondatrice de SOS don de sang. 


Read also : Interview: “There Is No Risk At Any Level”

Donner de son sang pour sauver des vies est l’une des meilleures formes de solidarité pour venir au secours des personnes nécessiteuses. La présence de ces organisations bénévoles au Village de la jeunesse est une initiative du Centre national de la transfusion sanguine et de la direction du volontariat du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique. Les activités s'achèvent le 7 février. Selon Cynthia Ngueng, les activités de collecte proprement dites se dérouleront les 8, 9 et 10 février. Du 1er jusqu’au 7, il est essentiellement question de la sensibilisation des potentiels donneurs. « Le stand est ouvert de 9h à 14h et nous accueillons toutes les personnes intéressées à nos activités », indique-t-elle. Les prélèvements se feront avec des équipes médicales. Les donneurs auront la chance d’effectuer gratuitement quelques examens médicaux et les résultats sont remis quelques jours après. « Nous allons nous assurer que tous les donneurs aient accès aux résultats des examens effectués et à leur carte nationale de donneur bénévole », a affirmé la responsable du stand. 


Read also : Nécrologie: Jean-Vespa est mort

Depuis lundi, la responsable du stand dit avoir accueilli une cinquantaine de personnes dans son stand. « Tout le monde est concerné. Nous pouvons tous promouvoir le don de sang bénévole même si nous ne pouvons pas tous donner notre sang », encourage Cynthia Ngueng. 


Read also : Gestion des corps: Avec restrictions

Jusque-là, la campagne se passe bien. « Je suis venu voir les modalités et je trouve que c’est une bonne idée. J’ai donné mes coordonnées et je reviendrai pour le prélèvement », a indiqué Arnaud Bidjang, donneur. 


Read also : Est: Six morts sur l'axe Bertoua-Batouri

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category