RDPC: Bibey en rangs serrés

Bibey (Haute-Sanaga) - La maison du parti de Bibey s’est transformée en un temple du savoir dimanche dernier. C’était à la faveur de la conférence conjointe des sections OJRDPC, OFRDPC et RDPC, qui y a drainé de nombreux militants sur le thème : «Tous ensemble derrière Paul Biya pour la paix et le développement ». Une rencontre opportune, selon le maire de la commune de Bibey. Léonard Ndjock Nang a crevé l’abcès d’entrée, en relevant notamment l’existence de rivalités entre militants. Le ministre des Sports de l’Education physique et chef de la Commission départementale permanente du RDPC pour la Haute-Sanaga, Bidoung Mkpatt, a même observé que ces «dysfonctionnements » sont surtout dus à « l’enthousiasme et à l’engagement opiniâtre de chacun à servir le parti ». Lesquels malentendus  rendent donc nécessaire la tenue de telles rencontres pour les dissiper. D’ailleurs, l’un des exposés du jour a établi que la méconnaissance des textes de base donne souvent lieu aux malentendus entre militants. Le ministre, encore auréolé de l’organisation réussie de la CAN féminine 2016, a exhorté le président de section et  chef politique du parti dans le département, Gustave Do’ho, à aplanir les malentendus dans la concertation large, la convivialité et la complémentarité. Il en a profité pour remettre des lots de textes de base du RDPC offerts par la première dame pour renforcer l’effort d’édification des militants.
Par ailleurs, Bidoung Mkpatt a rappelé la position du RDPC favorable au dialogue et à la concertation, au sujet des revendications soulevées dans les régions anglophones. Il a, de ce fait, appelé à rester vigilants et soudés pour préserver les acquis de Bibey que sont : l’harmonie, le vivre-ensemble, l’unité ou l’intégration nationale.

 

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie