Lutte contre le Covid-19 : le Minas évalue ses actions

Les responsables des services centraux et déconcentrés se sont réunis à cet effet le 4 février dernier autour du ministre Pauline Irène Nguéné.

La conférence annuelle des responsables des services centraux et déconcentrés du ministère des Affaires sociales (Minas) s’est tenue le 4 février dernier à Yaoundé. 220 participants se sont joints par visioconférence au ministre Pauline Irène Nguéné pour évaluer « la contribution du Minas à la gestion des répercussions sociales et économiques du Covid-19 en contexte de mise en œuvre de la stratégie nationale de développement 2020-2030 ». Directeurs des services centraux, chefs de service, délégués régionaux, chefs de brigade de contrôle de l’action sociale et personnels d’appui ont mené une réflexion évaluative et projective sur l’impact de la pandémie sur les vulnérabilités sociales. « Nous avons engagé d’importantes actions dans le but de mettre les personnes socialement vulnérables à l’abri des infections. Ceci, en prévenant la propagation du coronavirus d’une part et en évitant de faire d’elles des vecteurs de propagation », a déclaré Pauline Irène Nguéné. 


Read also : Interview: “There Is No Risk At Any Level”

L’approche retenue pour ces assises était essentiellement participative. Meublés de plusieurs exposés, les travaux ont permis d’évaluer les actions menées jusque-ci en faveur des populations cibles. Le partage d’expériences des structures de niveau stratégique, déconcentré et opérationnel a servi de cadre pour apprécier la contribution des partenaires à la réalisation des actions de riposte. Les participants ont dressé une analyse des forces, faiblesses, menaces et opportunités qui s’offrent à leur département ministériel dans cette lutte. « En dépit des efforts consentis par le Cameroun et malgré les résultats encourageants des recherches vaccinales, le menace du covid-19 plane toujours. Elle pourrait, si nous baissons la garde, entraîner de nouvelles personnes dans le camp de la vulnérabilité ou amplifier davantage la santé de nos populations cibles », prévient le ministre des Affaires sociales. Des propositions ont ainsi été formulées en vue d’accroître et optimiser l’apport des partenaires dans la riposte à la pandémie. La validation de l’avant-projet de feuille de route 2021 a clôturé les assises le 5 janvier dernier. 


Read also : Nécrologie: Jean-Vespa est mort

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category