Lutte contre l’insécurité : deux nouveaux postes de police à Yaoundé

Construits par la communauté urbaine au lieu dit Rond point Bastos et près de la mairie de Yaoundé II, les deux édifices ont été rétrocédés à la Dgsn vendredi dernier.

Deux nouveaux postes pour la police à Yaoundé. Le premier est situé au lieu dit Rond point Bastos et le second à l’entrée de la mairie de Yaoundé II, au quartier Tsinga. Les édifices flambants neufs sont dotés de toutes les commodités nécessaires à la bonne installation des éléments de la police en ces lieux. Notamment un bureau, des toilettes, des cellules…  Ces nouveaux bâtiments sont l’œuvre du maire de la ville, Luc Messi Atangana. 


Read also : Interview: “There Is No Risk At Any Level”

Vendredi dernier, en présence du préfet du Mfoundi, Emmanuel Mariel Djikdent, du maire de la commune de Yaoundé I, Jean Marie Abouna, de celui de Yaoundé II, Yannick Ayissi et de plusieurs autres personnalités de cette partie de la capitale, le maire de la ville a remis les clés de ces deux bâtisses au Délégué général à la Sûreté nationale (Dgsn). Afin que les uns et les autres comprennent ses motivations, Luc Messi Atangana a indiqué qu’il « veut, à travers ces réalisations, contribuer à l’amélioration des conditions de travail des fonctionnaires de police.  Les travaux étant achevés, il ne restait plus que je remette les clés aux propriétaires. Une remise de clés qui vaut également transfert définitif de ces deux édifices au patrimoine de la police. » 


Read also : Nécrologie: Jean-Vespa est mort

Le maire de la ville ne compte pas s’arrêter là. « Nous avons une mission qui n’est pas encore terminée. Je ne fais jamais de promesse. Mais retenez que le travail va commencer en s’améliorant », a-t-il promis. En attendant les prochaines actions du maire de la ville, le patron de la police lui a exprimé sa profonde gratitude pour ces deux bâtiments. Pour Martin Mbarga Nguele, ils arrivent à point nommé dans cette zone sensible, abritant des intérêts particuliers. Yaoundé compte déjà de nombreux postes de police. Mais comme l’a dit le Dgsn, l’initiative du maire de la ville est à saluer. Elle permet à la police d’avoir de nouveaux espaces de travail devant faciliter l’atteinte des objectifs qui leur sont assignés. « Je demande aux bénéficiaires d’en faire bon usage en y installant une véritable police de proximité. La sécurité de ce secteur doit être renforcée », a recommandé Martin Mbarga Nguele. 


Read also : Gestion des corps: Avec restrictions

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category