Consommation des drogues : les sages conseils du CERAC

La 55e édition de la Fête de la jeunesse a connu des prolongations à Touboro avec une causerie éducative animée par le Cerac.

La visite du Cerac a été marquée par une causerie éducative. Les femmes du Cercle des Amis du Cameroun ont entretenu les élèves des sept établissements scolaires de la ville sur les méfaits de la consommation des drogues et stupéfiants. La causerie s’est déroulée vendredi 12 février dans l’après-midi au lycée bilingue de la ville. Dans le strict respect des mesures-barrières contre le Covid 19. La séance de travail d’ailleurs démarrée par le rappel des règles qui encadrent la lutte contre la pandémie : port du masque, lavage des mains à l’eau coulante avec une solution hydro-alcoolique, distanciation physique et sociale. Les agents communautaires étaient disséminés à l’intérieur du campus. Des seaux d’eau étaient disposés dans la cour. 


Read also : Interview: “There Is No Risk At Any Level”

Dans les salles de classe, les femmes du Cerac ont animé des ateliers et présenté des exposés. Les interventions tournaient autour des dangers de la consommation des drogues, des stupéfiants, les grossesses précoces en milieu scolaire. Le mauvais usage des réseaux sociaux a été également abordé. Une restitution publique des travaux coordonnés par Aminatou Bello Bouba, représentante personnelle de la première dame, a été faite samedi à la place des fêtes par le commissaire de sécurité publique de Touboro. Bako et Hervé ont dénoncé les mauvaises compagnies, le travail insidieux des narco trafiquants. Il a indiqué que les vendeurs des médicaments de la rue et à la sauvette ont une responsabilité dans cette dépravation des moeurs. Les jeunes de Touboro, localité frontalière sont très exposés à ce phénomène. Le commissaire de police a rappelé les dispositions de la loi et les sanctions qu’encourent les contrevenants. Dans son discours, la représentante personnelle de la première dame a également sonné le tocsin. Elle a invité les jeunes à adopter des comportements responsables. « Le Cameroun émergent doit se construire avec des jeunes sains de corps et d’esprit » a-t-elle fait remarquer. Ce volet d’éducation à la citoyenneté a été salué par les jeunes de Touboro.


Read also : Nécrologie: Jean-Vespa est mort

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category