Projets intégrateurs Cemac : au-delà des promesses de fonds

La deuxième réunion du comité technique de suivi de la mobilisation des ressources ouverte hier, 15 février à Douala.

 « Une chose est d’organiser une table ronde, une autre est de transformer les annonces faites à cette occasion en réalité. » Propos tenus à Douala hier, 15 février, par le secrétaire permanent du Programme des Réformes économiques et financières de la Cemac (Pref-Cemac). Le Pr. Michel-Cyr Djiena Wembou se confiait ainsi à la presse après l’ouverture de la deuxième réunion du comité technique de suivi de la mobilisation des ressources et de la mise en œuvre des projets intégrateurs de la Cemac.


Read also : Aménagement hydroélectrique de Chollet : un constructeur désigné

De fait, après la table ronde tenue à Paris les 16 et 17 novembre 2020, en vue d’obtenir des financements pour 12 projets intégrateurs dans la sous-région, les ministres en charge des finances, de l’économie et de l’intégration en zone Cemac ont instruit un suivi de l’opération. Ce qui incluait notamment la session ouverte hier à Douala – prévue jusqu’au vendredi 19 février –, à laquelle ont pris part, par visioconférence, des représentants de divers Etats de l’instance communautaire.


Read also : Coopération économique : la Chine offre 25 milliards de F

« Outre les échanges avec les pays membres, nous devons discuter avec toutes les organisations internationales intéressées par l’opération, afin d’adopter un chronogramme », a précisé le Pr. Djiena Wembou. Il est question d’effectuer un suivi rigoureux des annonces faites en novembre dernier à Paris. Au cours des travaux, les participants vont plancher sur le dossier « projet par projet », vérifier où en sont les financements respectifs annoncés, réfléchir aux mesures à prendre en cas d’indisponibilité de tel ou tel financement… Et aussi, pour les cas de financements bouclés, travailler déjà à un chronogramme d’exécution (négociation de conventions, début des décaissements effectifs, descentes de terrain pour visite sur les sites devant accueillir les divers projets…).


Read also : Développement : la case Santé

Il sera également question d’évaluer les conditionnalités des financements annoncés ; mettre en œuvre les propositions techniques et les recommandations de la première réunion du comité technique (tenue du 28 au 30 décembre à Douala) ; préparer des réponses aux questions techniques des partenaires ; mettre en place un calendrier des réunions de lancement des projets avec les Etats membres concernés ; mettre en place un tableau de bord de suivi des projets et de leurs financements, etc.


Read also : Congo Basin Forest : COMIFAC Interim Management Takes Over

S’agissant des projets proprement dits, ils portent sur la construction d’infrastructures routières (pont, tronçons routiers), des projets d’électrification, d’interconnexion par la fibre optique, de la construction d’une université inter-Etats (Cameroun-Congo), etc.


Read also : Développement local : Bafoussam soumet de nouveaux projets au C2D

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category