Religion : début du carême ce jour

Les 40 jours de jeûne qui mènent à la célébration de la Pâques débutent avec le mercredi des cendres. Hier, mardi gras, les préparatifs allaient bon train dans les paroisses.

Le carême commence aujourd’hui. Pour les chrétiens catholiques, c’est par l’imposition des cendres que va débuter cette période de pénitence et de prières intenses de 40 jours. Hier, mardi gras, dans différentes paroisses catholique de Yaoundé, les préparatifs étaient visibles. À la Basilique Marie-Reine des Apôtres de Mvolyé, la salle d’attente du vice-recteur était pleine. Plusieurs fidèles étaient là pour des confessions. Un par un, ils sont reçus et s’entretiennent avec l’homme de Dieu avant de se rendre à la chapelle pour prier. Au niveau du secrétariat également, quelques chrétiens défilent pour déposer les rameaux qui seront brulés et utilisés ce mercredi des cendres. C’est la même ambiance à la paroisse St Kisito de Mvog-mbi. Le bureau du vicaire ne désemplit pas. Ici aussi, le dépôt des rameaux se fait timidement. 


Read also : Interview: “There Is No Risk At Any Level”

Selon le père Yannick Sigfried Mvogo Mvogo, vicaire N° 1 à la Basilique Marie-Reine-Des-Apôtres de Mvolyé, le carême est un temps proposé aux chrétiens pour approfondir leur intimité avec Dieu. D’après lui, « C’est l’occasion de faire une introspection, un examen de conscience. C’est un temps favorable pour essayer de refaire le point avec son entourage et avec son engagement au sein de l’Eglise. C’est un temps de réconciliation pendant lequel il est possible de découvrir la réalité du pardon avec tout ce qu’il nous apporte comme fruits ». Ainsi, pour mieux vivre ces 40 jours, l’homme de Dieu propose « la prière, la pénitence, le partage et le pardon. » « Je pense que si le chrétien s’approprie ces quatre piliers, il réussira son carême. Il devra également se faire accompagner par les hommes de Dieu lorsqu’il rencontre des difficultés. », fait savoir le père Yannick Sigfried Mvogo Mvogo. 


Read also : Nécrologie: Jean-Vespa est mort

Dans la même veine, les églises et paroisses proposent des programmes pour aider les chrétiens à traverser cette période particulière. À la paroisse Saint Fabien de Bikok, non loin de Nsimalen, à part les célébrations eucharistiques quotidiennes, les confessions sont organisées du lundi au vendredi. Et des chemins de Croix sont programmés chaque vendredi. À la Basilique Marie-Reine des Apôtres de Mvolyé, dès ce mercredi, il est prévu plusieurs messes : 6h15, 12h, 15h et 17h. Vendredi prochain, les chemins de Croix débuteront à 15h en Ewondo, 16h en anglais et 17 h en français.  De lundi à vendredi des chemins de croix seront organisés par les associations chrétiennes auront lieu au niveau de la Grotte mariale située à quelques mètres de la Basilique. Il y aura également des conférences de carême. 


Read also : Gestion des corps: Avec restrictions

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category