Cameroun – Guinée équatoriale : consultation sur la CEMAC

La situation dans la sous-région au cœur de l’audience accordée hier après-midi par le président de la République, Paul Biya, au ministre d’Etat équato-guinéen chargé de l’Intégration régionale, Baltasar Engonga Edjo’o.

Sa dernière visite au Palais de l’Unité remonte au 22 décembre 2020. Baltasar Engonga Edjo’o y est retourné hier. Comme lors de son dernier passage, le ministre d’Etat équato-guinéen, chargé de l’Intégration régionale était porteur d’un message du président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo à son homologue et frère, le président Paul Biya. Pendant près d’une heure, le président de la République, président en exercice de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et l’envoyé spécial équato-guinéen ont passé en revue la coopération bilatérale et sous-régionale. « Je suis là dans le cadre des concertations bilatérales et au niveau communautaire. Vous savez que le président Paul Biya est par ailleurs président en exercice de la CEMAC », a indiqué à la presse, l’hôte du Palais de l’Unité. Pour l’émissaire du président Obiang Nguema, la crise sanitaire, marquée par la pandémie de coronavirus, ne permet pas la tenue de réunions en présentiel. D’où la décision des chefs d’Etat de l’espace CEMAC de maintenir le contact et de continuer à travailler par le biais de l’échange régulier des émissaires.
Sur les sujets abordés lors de l’échange d’hier, Baltasar Engonga Edjo’o a indiqué que ceux-ci sont multiples : « Dans ce cadre-ci, j’étais porteur d’un message du président Obiang Nguema à son frère et ami, le président Paul Biya … il est question de réfléchir à la menace que représente la crise sanitaire du coronavirus dans la sous-région. Nous réfléchissons aux problèmes économiques, monétaires et sécuritaires de la sous-région », a fait savoir le ministre d’Etat équato-guinéen chargé de l’Intégration régionale, qui a néanmoins rappelé que le contenu de la correspondance dont il était porteur était destiné au président Paul Biya. 
Les multiples sujets abordés hier après-midi expliquent donc la fréquence des échanges entre les deux chefs-d’Etat du Cameroun et de la Guinée équatoriale. On se rappelle en effet qu’à la suite du passage de l’émissaire équato-guinéen au Palais de l’Unité le 22 décembre dernier, le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République avait été reçu au Palais du Peuple à Malabo le 7 janvier 2021 par le président Obiang Nguema Mbasogo. Ferdinand Ngoh Ngoh était alors porteur d’un pli fermé du président de la République à son homologue de la Guinée équatoriale. 
Accueilli à sa descente de voiture par le chef du protocole d’Etat, Simon Pierre Bikele, le ministre d’Etat, Baltasar Engonga Edjo’o a été salué sur le perron du Palais de l’Unité par Samuel Mvondo Ayolo, ministre, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category