Infrastructures hospitalières : des parlementaires évaluent

Hier, des députés de la région du Centre ont visité deux hôpitaux de première catégorie de la région à l’effet d’y évaluer le taux d’exécution du Plan d’urgence triennal.

Le Comité régional de parlementaires du Centre, chargé du suivi-évaluation des hôpitaux régionaux de référence, de première et deuxième catégories était sur le terrain hier. Edgard Ndongo Eteme, président dudit comité et ses homologues, Engelbert Essomba Bengono et Clémentine Koa Mfegue, doyenne d’âge de l’Assemblée nationale, sont descendus à l’Hôpital général de Yaoundé, à l’effet d’y évaluer le niveau de réalisation des activités prévues dans le cadre du Plan d’urgence triennal. 


Read also : Il faut éviter l’amalgame

Dans le cadre de cette mission, les trois parlementaires ont eu une séance de travail avec le directeur de cet établissement hospitalier de référence. Assisté de ses proches collaborateurs, le Pr Vincent de Paul Djientcheu s’est laissé dire que cette mission est loin de celles régulièrement mises sur pied en vue d’une enquête parlementaire.  Son objectif est plutôt d’aider ces hôpitaux à mieux accomplir leurs missions. Lesquelles consistent à offrir de meilleurs des soins de santé aux populations. Voilà pourquoi, l’honorable Edgard Ndongo Eteme a précisé que c’était plutôt une mission « d’accompagnement ». 


Read also : Un rôle bien défini

Commis par l’auguste chambre dans les deux régions du Centre et du Littoral, au lendemain d’une plénière spéciale lors de la session de novembre 2020, ces députés ont quatre objectifs à atteindre. Ils doivent évaluer les travaux de réhabilitation ou d’extension prévus, ainsi que l’adéquation du niveau des équipements existant. Là, il est question des plateaux techniques de ces hôpitaux ; tout comme les dispositions prises ou prévues pour assurer leur maintenance.  L’honorable Edgard Ndongo Eteme a expliqué qu’ils sont également venus « recueillir les problèmes auxquels font face les responsables et les parties prenantes impliquées dans la mise en place de ces hôpitaux. » Au terme de cette séance de travail, les deux parties ont convenu d’un programme de travail qui débutera le 22 février 2021.


Read also : Dédicace: Paul Biya au décryptage

Avant d’arriver à l’Hôpital général de Yaoundé, les trois parlementaires s’étaient arrêtées à l’Hôpital gynéco-obstétrique pour les mêmes les besoins de la cause.


Read also : Conseil régional de l’Ouest: A l’école du budget programme

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category