Contrefaçon des vins, liqueurs et spiritueux : ces détails qui comptent

Vignettes contrefaites, capsules et étiquettes falsifiées et liqueurs aux couleurs douteuses sont entre autres éléments qui permettent de distinguer le faux.

Pour faire la différence entre un bon vin, une liqueur de qualité et un champagne d’origine, il faut prendre le temps d’observer, car beaucoup d’aspects sont à étudier pour repérer une fausse boisson. Concernant la bouteille, l’on peut par exemple constater, pour celle qui est surtout ouverte, que le bouchon n’est pas régulier. Les faussaires utilisent une bande en fer très fine pour la fermeture avec des capsules grossièrement peintes au vernis ou à la peinture. L’on trouve aussi des capsules inexactes et des étiquettes vaguement copiées ou alors, le faussaire place du faux vin dans une bouteille d’origine avec des étiquettes, bouchons et capsules authentiques. Seuls les promoteurs de ces marques et les experts en ces liqueurs et vins savent faire la différence. 


Read also : Autoroute Yaoundé-Douala : on prépare le raccordement à la Nationale n°3

Le niveau du vin dans la bouteille est un autre indice à observer pour débusquer le faux. S’il est bien plus que d’habitude, mieux vaut s’en méfier. La couleur du produit entre aussi en ligne de compte car il y a une nette différence qui subsiste toujours. La couleur du produit contrefait paraît le plus souvent plus foncée que l’original ou alors donne un aspect très clair. Selon Barbara Elemva-Amara, chef de brigade nationale des contrôles et de la répression des fraudes au ministère du Commerce, tous ces détails suscitent toujours des questionnements sur l’origine frauduleuse. La vignette reste aussi un grand moyen pouvant aider à remettre l’authenticité du produit en cause. Elle sert par exemple à établir la traçabilité du produit en donnant les informations sur son origine, l’importateur, et sur un produit dédouané ou pas. « A un moment, l’on comprend que certaines informations manquent de cohérence, parce que parfois, des données sensées apporter des informations sur le vin se retrouvent sur la vignette que porte par exemple une bouteille de champagne. Autres aspects donnant lieu à des suspicions, le fait que les écritures de la vignette soient illisibles.


Read also : Corridors routiers d’Afrique centrale : il y a du potentiel

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category