Universités d’Etat : comment on gère le Covid-19

La session extraordinaire de la Conférence des chefs des institutions universitaires a été présidée vendredi dernier par le Pr. Maurice Aurélien Sosso.

C’est la première rencontre physique des chefs d’institutions universitaires sous l’ère Covid-19. Vendredi dernier, tous les recteurs, Vice Chancellors et vice-recteurs des huit universités d’Etat du Cameroun se sont retrouvés dans la salle des actes du rectorat de l’Université de Yaoundé 1. C’était dans le cadre de la session extraordinaire de la Conférence des chefs des institutions universitaires (Conciu), conduite par le Pr. Maurice Aurélien Sosso, recteur de l’Université de Yaoundé 1 et président de cette instance. Pour la circonstance, le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur s’est fait représenter par le secrétaire général du Minesup, le Pr. Wilfried Gabsa.


Read also : Interview: “There Is No Risk At Any Level”

A l’ordre du jour de ces travaux, des points tels que l’adoption du procès-verbal de la session du 6 mai 2020, le recrutement des assistants dans le cadre du recrutement spécial autorisé par le chef de l’Etat, ainsi que la dette intérieure des universités d’Etat et la sécurité dans les campus universitaires. Des échanges qui se sont déroulés à huis clos. Dans son mot de bienvenue, le Pr. Maurice Aurélien Sosso a planté le décor de cette rencontre. La première en présence physique de tous ses membres. En effet, la dernière session organisée le 6 mai 2020 s’est déroulée en ligne, du fait de la pandémie de Covid-19. Elle était consacrée à cet effet à l’évaluation de l’incidence financière de la reprise des cours en présentiel le 1er juin 2020 prescrite par le gouvernement. Vendredi, les chefs d’institutions universitaire ont évalué les résolution prises lors de cette session. « Nous pouvons nous réjouir de la manière dont nous avons et continuons de lutter contre la pandémie à coronavirus dans nos campus avec un seul et unique objectif, celui de la préservation de la santé des étudiants et de l’ensemble de la communauté universitaire », a-t-il dit.


Read also : Nécrologie: Jean-Vespa est mort

Par ailleurs, le président de la Conciu a relevé les dispositions prises pour améliorer les conditions de vie et de travail dans l’enseignement supérieur. A savoir : le paiement de la quatrième tranche de l’exercice 2020 de la prime de modernisation de la recherche universitaire aux enseignants depuis le 28 janvier 2021 ; le paiement de la prime d’excellence aux étudiants des différentes universités ; la revalorisation du traitement salarial des personnels d’appui des universités d’Etat. Geste du chef de l’Etat pour lequel ces personnels ont organisé une marche de soutien le 12 février dernier à Yaoundé et remis au Minesup, un message destiné au président de la République. Des actions pour lesquelles le Pr. Maurice Aurélien Sosso exprime la gratitude de la Conciu au chef de l’Etat pour sa « constante sollicitude en faveur d’un enseignement supérieur performant et compétitif à même de relever les défis qui interpellent la société camerounaise en vue de son émergence. »


Read also : Gestion des corps: Avec restrictions

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category