Axe Foumban-Bangangté : cinq morts sur la route

De nombreux blessés dont certains graves ont été aussi enregistrés lors d’un accident dimanche dernier.

C’est un car de transport gros porteur de 60 places, bien amoché par le choc frontal effectué avec un arbre, qui est l’objet du dernier accident en date, produit dans la région de l’Ouest. L’incident s’est déroulé selon les témoins vers 23h, dans la nuit du dimanche 21 février dernier. De bonne heure, ce 22 février 2021, à l’arrivée des autorités, notamment le gouverneur de la région de l’Ouest Augustine Awa Fonka, qui a été précédé sur le site du drame par le préfet du Noun, Donnacien Um, une marée humaine est déjà présente sur les lieux de l’accident. Certains veulent s’assurer de l’état de santé des proches, d’autres s’activent en donnant un coup de main, tandis que de nombreux curieux, s’indignent de cet nième accident qui se produit dans la région, avec encore des morts.


Read also : Protecting Children’s Rights: Here Comes Novelist Djaili Amadou Amal!

Selon le préfet Donnacien Um, « les dommages sont incommensurables. Nous enregistrons déjà 5 décès donc un moine et un bébé de 9 mois. Concernant les 51 blessés, les cas les plus préoccupants ont été évacués à l’hôpital régional de Bafoussam et les autres sont dans les hôpitaux du district de santé de Foumbot ». Il s’agit pour les blessés graves, d’une douzaine de personnes évacuées à Bafoussam, et d’une quarantaine d’autres qui sont suivies dans les hôpitaux de Foumbot et de Foumban principalement. Le gouverneur de la région de l’Ouest a mobilisé les ambulances pour faciliter les autres évacuations au cas où d’autres cas inquiétants étaient détectés.


Read also : Education : de nouveaux établissements dans le secondaire

Les causes de cet accident, d’après le préfet, découlent d’abord des failles techniques. « Il y a eu une défaillance du système de freinage. Le chauffeur s’est battu en vain. Fort heureusement, le véhicule a percuté un arbre qui a arrêté sa course. Sinon il se serait retrouvé dans le fond de la vallée ». Les premiers passagers du bus se souviennent que le conducteur a réclamé la « clé 10 à plusieurs reprises » pour essayer de corriger cette faille au départ, avant d’engager son périple vers le drame. Parti de Koutaba, ce car de la compagnie de transport « Avenir voyages Sarl » a effectué des escales de « ramassage » à Foumbot et chemin faisant, avant d’échouer accidentellement à la carrière de Maka 1, sur l’axe Bangangté-Foumbot (54 km), qui scintille encore de sa réalisation tout récente. 


Read also : Yaoundé : deux nouveaux cas de poliomyélite notifiés

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category