Election à la CAF : Yahya et Anouma présentent leurs programmes

Les deux candidats à la présidence ont dévoilé récemment leurs ambitions pour la CAF.

Face à la presse ivoirienne et internationale, l’Ivoirien Jacques Anouma, a présenté son programme le 19 février dernier à Abidjan. A moins d’un mois de l’élection à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), l’ancien président de la fédération de son pays a dévoilé son programme dénommé « Servir le football africain » avec comme devise : « Modernité – Responsabilité – Transparence ». Pour sa première conférence de presse depuis l’annonce de sa candidature, l’Ivoirien a présenté ses quatre axes prioritaires. A savoir : la réforme de la gouvernance et de la gestion de la CAF, le renforcement des capacités des acteurs locaux du football (associations nationales), la politique de rétablissement des équilibres financiers et la recherches de ressources financières et la valorisation du jeu tenant- compte des arbitres et des techniciens ainsi que les compétitions. 


Read also : Paix et développement: Le sport comme levier

Quelques jours plus tôt, précisément la veille du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations juniors en Mauritanie, le président de la fédération de football de ce pays, Ahmed Yahya, a aussi choisi de montrer comment il envisage la CAF sous sa présidence. « Ensemble, pour le football africain » est son slogan de campagne. Le Mauritanien veut notamment, sur le plan des compétitions, créer une Ligue des champions CAF U19, tout en augmentant le nombre d’équipes et de matches de Ligue des champions et de Coupe de la CAF. La promotion du football féminin occupe aussi une place de choix. Pour le reste, la modernisation de la CAF est aussi à l’ordre du jour, sa décentralisation et la formation de son capital humain sont aussi dans le carnet de route de Ahmed Yahya. 


Read also : Nanbudo Friendship Tournament: Cameroon Emerges Champions

On attend toujours l’entrée en campagne du Sud-africain Patrice Motsepe. Depuis l’annonce de sa candidature, rien n’a vraiment filtré sur ses ambitions réelles à la tête de l’instance faîtière du football continental. Augustin Senghor, autre candidat, continue son opération de charme à travers le continent, après avoir présenté sa vision de la CAF en marge du Championnat d’Afrique des nations que le Cameroun a abrité il y quelques semaines. Tandis que le président sortant de la CAF, Ahmad, attend toujours que la FIFA se prononce sur son éligibilité ou non, comme l’avait clairement indiqué le Comité exécutif, tenu récemment à Yaoundé. En rappel, l’élection est prévue le 12 mars prochain à Rabat au Maroc. 


Read also : Eliminatoires des Jeux olympiques: Les Lionnes à Antalya

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category