Bafoussam : chantiers ouverts

La lutte contre la Covid-19, la poursuite de la mise en œuvre du C2D et le reprofilage des routes ont constitué les premiers travaux du maire de la ville, Roger Tafam.

Marché A de Bafoussam. Ce lundi matin, il ne reste plus rien des boutiques construites depuis des décennies sur le site en matériaux provisoires. La faute au terrassement effectué il y a quelques jours par une entreprise locale. Les quelques 200 commerçants qui opéraient ici ont été recasés de façon provisoire. Ils attendent la construction du bâtiment moderne R+1 promis et qui va les abriter. Hier lundi, des engins de la même entreprise ont cassé des boutiques et autres magasins au « marché Casablanca ». L’objectif étant toujours de construire des bâtiments modernes (hangars) pour la vente de la volaille, des vivres frais, du bétail… Ces travaux qui font partie du projet C2D dans la composante des équipements marchands, ont été lancés le 15 décembre 2020 pour une durée de 15 mois. 


Read also : Union des populations du Cameroun: Un congrès national en vue

La première année du maire Roger Tafam à la tête de la mairie de la ville de Bafoussam n’a pas été de tout repos. La faute déjà à la pandémie du coronavirus qui a obligé le nouveau maire fraîchement élu le 25 février 2020 à y consacrer l’essentiel de ses efforts, dès le mois de mars, en vue de limiter la propagation du virus pour sauver des vies humaines. 


Read also : North West: Peace-Building Prioritised

Dans le projet C2D, on note la construction déjà effective des latrines dans les écoles, des kiosques à eau, l’installation des candélabres solaires sur certains axes, la construction en cours du parc à loisirs dont les travaux doivent s’achever en mai prochain, la construction à terme d’un centre commercial sur l’actuel site de la gare routière de Ndiangdam, la salle polyvalente, etc. Le C2D a également permis de réaliser 19,5 km de voies dans la ville en béton compacté au rouleau (BCR), une technologie innovante. Un marché pour l’éclairage solaire dans la ville a déjà été passé pour certains axes comme celui partant du Pmuc jusqu’au carrefour Socada. 


Read also : Conseil régional du Sud: Des ficelles pour monter le budget

En dehors des projets C2D, la mairie de la ville a reprofilé une vingtaine de tronçons de route en terre (montée foyer évangélique-marché C ; boulangerie conjoncture-camp oignon ; carrefour Saint Thomas-lycée technique Canada entre autres). L’équipement de la salle des actes de la mairie de la ville, la construction de dalots et autres ponts font également partie des réalisations du maire de la ville en 2020. La principale difficulté rencontrée au cours de cette première année de fonctionnement se résume à l’insuffisance des moyens financiers et au désordre urbain qui a fait son nid dans la ville et pour lequel la sensibilisation se poursuit.


Read also : Good Governance: Cameroon Goes In For “Open Government”

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category