Cameroun – France : discussions sur la RCA

Le sujet était au centre de la longue audience accordée hier par le Minrex Mbella Mbella à l’ambassadeur Christophe Guilhou, deux semaines après une réunion du Conseil de sécurité.

Il y a une quinzaine de jours, le Conseil de sécurité des Nations unies s’est réuni à New York, à l’effet d’examiner la situation en République centrafricaine, en proie à des exactions de mouvements rebelles nés après la présidentielle du 27 décembre 2020 dans ce pays de l’Afrique centrale. La France qui est membre permanent de cette instance onusienne a pris part aux travaux. Hier au ministère des Relations extérieures, il s’agissait de faire le point de la situation dans ce pays, ce dans le cadre d’une audience accordée par le ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella à S.E Christophe Guilhou, ambassadeur de France au Cameroun. Près de quatre-vingt-dix minutes d’entretien entre les deux personnalités pour parcourir la situation dans ce pays. « Nous avons échangé nos analyses sur la situation et notamment sur les discussions au Conseil de sécurité où il y a eu une réunion sur le sujet il y a une quinzaine de jours » a précisé l’ambassadeur de France.


Read also : Union des populations du Cameroun: Un congrès national en vue

La situation en République centrafricaine, et ce n’est plus un secret, a entraîné l’exode de nombreuses populations fuyant les exactions des bandes armées. Elles sont ainsi nombreuses qui ont trouvé refuge au Cameroun. Dans le cas de la crise née de la dernière élection présidentielle, ce sont environ 5 000 personnes qui ont traversé la frontière entre le Cameroun et la RCA. Occasion pour le diplomate français de traduire la gratitude du gouvernement de son pays aux autorités camerounaises pour leur déploiement en vue d’accueillir ces personnes en détresse : « J’ai exprimé la gratitude de la France à l’égard de la politique sage que mènent le Cameroun à l’égard de la RCA, l’accueil très généreux depuis longtemps des autorités et du peuple camerounais à l’égard des réfugiés centrafricains » a souligné le diplomate français à l’issue de l’entretien avec le ministre des Relations extérieures. Mais la rencontre d’hier était également l’occasion de faire le point des différentes initiatives régionales et sous-régionales qui se sont mises en branle dans le but d’aider la République centrafricaine à sortir de cet autre bourbier.


Read also : North West: Peace-Building Prioritised

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category