Nécrologie : Adoum Gargoum est décédé

Le ministre délégué auprès du Minrex chargé de la Coopération avec le Monde islamique a rendu l’âme hier à l’hôpital de la CNPS, des suites d’une courte maladie.


Read also : Union des populations du Cameroun: Un congrès national en vue

Le calme vespéral de ce lundi 8 mars 2021 à la résidence de Adoum Gargoum, sise au quartier du Lac à Yaoundé est violé par des cris émis du fond de la grande villa. Des voix faibles et des gémissements de femmes et d’enfants, qui se font entendre à chaque fois qu’un proche accède au portail. Il ne s’ouvre d’ailleurs que pour les membres de la famille. Le coassement des oiseaux nichés sur les arbres à l’intérieur et autour de la villa, est monté en intensité peu avant 19 h. C’est à cette heure que la nouvelle du décès du ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures chargé de la Coopération avec le Monde islamique s’est amplifiée. La famille, presqu’inaccessible, était noyée dans la consternation et l’émoi. Face à cette grande douleur, elle est restée muette, renfermée dans son intimité, dans la dignité.  


Read also : North West: Peace-Building Prioritised

Adoum Gargoum s’est retiré de la scène comme il a vécu. Dans la discrétion et la sobriété. Il a rendu son dernier souffle hier à l’hôpital de la Caisse nationale de prévoyance sociale, après quelques jours de maladie. Ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures chargé de la Coopération avec le Monde islamique depuis le 7 décembre 1997, il aura passé 23 ans deux mois et 23 jours à cette haute fonction. Né le 7 août 1954 à Kousseri dans la région de l’Extrême-Nord, ce diplômé de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam) a fait ses études universitaires à la faculté de droit de l’Université de Yaoundé. 


Read also : Conseil régional du Sud: Des ficelles pour monter le budget

Après sa sortie de l’Enam comme administrateur principal du travail et de la prévoyance sociale, il occupe d’octobre 1985 à décembre 1988, le poste de premier adjoint de l’inspecteur provincial du Travail de la région de l’Extrême-Nord. Il devient par la suite inspecteur provincial du Travail et de la Prévoyance sociale dans plusieurs provinces du Cameroun. Dès le 14 août 1992, Adoum Gargoum a été secrétaire général au ministère de la Recherche scientifique et technique jusqu’en 1995. Il sera muté le 16 juin de cette année au poste de secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale. Il est parti de cette fonction le 7 décembre 1997 pour son entrée au gouvernement. Adoum Gargoum était membre titulaire du Comité central du RDPC depuis 1996 et chef de la délégation permanente départementale de cette instance dans le Logone et Chari. 


Read also : Good Governance: Cameroon Goes In For “Open Government”

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category