Coupe de la Confédération : Coton Sport en route pour la Kabylie

Le club de Garoua est attendu cette nuit à Tizi Ouzou où il dispute demain son premier match de poule contre la JSK, le club local.

Retrouvailles en perspective entre Coton Sport et Denis Lavagne, son entraîneur mythique. Le technicien français qui a dirigé le club de Garoua à deux reprises en 2007 et en 2009 travaille en Kabylie, région située à une centaine de kilomètres à l’Est d’Alger, la capitale algérienne. Il est l’entraîneur principal de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) depuis janvier 2021. Outre les retrouvailles avec « son » Denis Lavagne, Coton Sport rend également visite à un club qu’il a déjà eu à affronter aussi bien en Ligue des champions qu’en Coupe de la Confédération. Par le hasard du tirage au sort des groupes effectué au Caire le 22 février dernier, Coton Sport évoluera dans le groupe B en compagnie de la Renaissance sportive de Berkane (RS Berkane), club marocain, tenant du titre de la Coupe de la Confédération et de Napsa Stars, un club zambien, la grosse inconnue de cette poule. 


Read also : CAN 2021 à l’Ouest : le Minsep inspecte les chantiers

Pour préparer ce match contre la JSK, un poids lourd qui compte deux Ligues des champions, trois Coupes de la CAF et une Super coupe de la CAF dans son palmarès, Coton Sport s’est concentré à Garoua. Les dirigeants ont sollicité une dérogation de la Fécafoot pour ne pas disputer les deux premiers matches du championnat d’élite. Les deux premiers matches de la Coupe de la Confédération s’avèrent cruciaux. Une semaine après la sortie à Tizi Ouzou, Coton va accueillir la RS Berkane à Garoua le 17 mars prochain.  La première confrontation n’a pas été facile à préparer à cause de la recrudescence du coronavirus et des restrictions qui vont avec le rebond de la maladie aussi bien au Cameroun qu’en Algérie. Les déplacements deviennent difficiles à organiser. Des vols commerciaux deviennent par exemple un casse-tête. A un moment donné, l’hypothèse de transiter par la France a été évoquée mais ce scénario engendrait un autre problème : celui des visas de transit. Le club est entré en possession des visas pour l’Algérie depuis le dimanche 07 mars. 


Read also : Coupes africaines : Kaizers Chiefs et Pyramids se distinguent

La direction du club a donc opté finalement pour un vol spécial à bord d’un avion affrété par Camair-co. L’avion partira du Cameroun aujourd’hui pour arriver à Alger demain aux alentours de 2h du matin, le jour du match, informe un dirigeant de l’équipe qui a souhaité garder l’anonymat. Les joueurs, le staff, les accompagnateurs vont passer au préalable les tests anti Covid-19 ce jour au Centre Pasteur de Garoua. La réglementation de la CAF prévoit désormais que des examens sont passés 48h avant le match. Le coach principal Souleymanou Aboubakar avait été sevré de la double confrontation contre AS Sonidep du Niger. Testé positif à la veille du match aller, il avait été placé en isolement à Garoua pendant que son équipe s’envolait pour Niamey. Depuis lors, il a retrouvé ses poulains. A l’exception de Kamilou Daouda, l’attaquant nigérien opéré, tous les autres joueurs du groupe sont valides.  Félix Oukine, le capitaine, et ses camarades sont prêts pour le combat en Kabylie. 


Read also : Lambert Gueme Araina : le libérateur

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category